Valérie Carpentier sera l’artiste invité pour la deuxième partie du prochain spectacle de Sud en Fête AutoSignature,ca ce jeudi

Du changement pour Le Sud en Fête

SHAWINIGAN — Le Sud en Fête AutoSignature.ca poursuit sa dixième édition en force avec la venue de Valérie Carpentier ce jeudi. Encore une fois, Anik St-Pierre, organisatrice de l’événement, a mis la barre haute avec une programmation musicale variée.

C’est avec enthousiasme et fébrilité qu’Anik St-Pierre a lancé la programmation de la dixième édition du Sud en Fête AutoSignature.ca, un événement rassembleur qui peut attirer jusqu’à environ mille personnes lors des soirées les plus achalandées. C’est dans une ambiance rock, avec la prestation de Martin Deschamps et de sa fille Lou Deschamps, que la dixième édition s’est entamée la semaine dernière. Encore une fois, la programmation offre une grande variété avec des artistes tels que Jean-Marc Couture, Marjo, Diane Tell et plusieurs autres.

Ce qui rend le festival unique est sa formule «out band». N’ayant pas accès à leurs musiciens réguliers, les artistes invités peuvent donc sortir de leur zone de confort et créer des moments authentiques auprès du public. «C’est de convaincre l’artiste de jouer avec un band qui n’est pas le leur», souligne l’organisatrice.

Contrairement aux festivals de musique réguliers, l’événement ne s’échelonne pas sur une période donnée. Sa structure hebdomadaire demande une équipe technique et de bénévoles dévoués, puisque la scène doit être montée au début et démontée à la fin de chaque spectacle, en plus de nécessiter la préparation d’environ quarante chansons par spectacle.

Plusieurs changements ont pu se faire remarquer pour la dixième année de l’événement. Notamment le nom du festival qui se nomme désormais Le Sud en Fête AutoSignature.ca, en l’honneur de son partenaire majeur. Selon madame St-Pierre, c’est de bon cœur que Monsieur Daniel Cossette, directeur de l’entreprise, s’implique au sein de l’événement. «Il est présent à chacun des spectacles», affirme-t-elle.

Parmi les autres changements, on pourra ajouter un spectacle de plus à la programmation. Le public aura également la possibilité de réserver sa place près de la scène au coût de 50 $, admission et chaise incluses. Il faudra cependant se hâter, puisqu’il ne reste qu’une dizaine de chaises disponibles. Quant au coût d’entrée, il reste le même, soit 3 $.

Un public fidèle au rendez-vous
Le succès du festival ne serait rien sans son public et ce dernier assure fidèlement sa présence année après année. «On reconnaît des visages», mentionne l’organisatrice. L’accessibilité et le faible coût d’entrée y sont sans doute pour quelque chose, mais reste que le public est présent avant tout pour écouter et découvrir de nouveaux talents. «Les gens ne viennent pas pour prendre un coup, ils sont là pour écouter et être attentifs», déclare Anik St-Pierre. L’organisatrice a su créer un public loyal tout en faisant connaître un répertoire d’artistes variés.