De gauche à droite, la troupe District 5 qui participera à l’émission de danse Révolution à TVA est composée de: Émily Nadeau, Lory Villard, Florence Gagnon Rock, Alicia Gagné et Kyana Lygitsakos.

District 5 à l’émission Révolution

Trois-Rivières — Le dimanche 23 septembre prochain, TVA débutera la première saison de l’émission Révolution, une grande compétition de danse réunissant certains des meilleurs danseurs du Québec. Or, un groupe trifluvien a franchi les étapes pour participer à cette émission et c’est la troupe District 5 du studio de danse du même nom.

En fait, trois troupes du studio ont participé aux auditions qui se sont déroulées au printemps dernier et le jury a retenu le quintette féminin qui a participé aux deux dernières éditions du championnat mondial de danse hip-hop à Phoenix, en Arizona. «On avait entendu parler de ce projet l’année dernière expliquait mardi le propriétaire du studio de danse Vincent Desjardins qui est également le chorégraphe de la troupe. Des invitations ont été lancées dans les écoles de danse de la province et plus de 3000 danseurs se sont inscrits aux auditions. Ç’a été un lourd processus et le 28 mai, on a appris qu’on serait de l’émission.»

Desjardins, lui-même un vice-champion à l’édition canadienne de So You Think You Can Dance? en 2009, ne peut évidemment rien dévoiler de l’émission en tant que telle pour ne pas éventer de surprise pour les téléspectateurs. Ce qu’on sait, c’est que c’est une compétition pour tous les styles de danse confondus dont les juges sont le duo Les Twins, Jean-Pierre Généreux ainsi que Lydia Bouchard et que l’émission sera animée par Sarah-Jeanne Labrosse.

«Pour nous, c’est une autre étape importante dans notre développement après les championnats du monde, d’indiquer Desjardins. C’est une visibilité extraordinaire pour la troupe mais aussi pour le studio. Ce que j’ai dit aux filles, c’est que ça ne peut que leur apporter du positif. Pour elles, c’est une expérience nouvelle et différente et ça leur permet d’être en contact avec le monde de la danse professionnelle. Ça pourrait peut-être leur valoir des contrats en enseignement ou pour des prestations ou encore des spectacles corporatifs, par exemple. Avec tout ce qu’elles ont investi de temps et d’énergie dans la danse, elles sont intéressées à aller aussi loin que possible dans ce monde-là.»

C’est leur entraîneur qui a la responsabilité de mettre sur pied toutes les chorégraphies que les cinq filles présenteront à la télévision dans des numéros d’environ 1 minute et 45 secondes. «Je travaille les concepts, je les entraîne et je les suis mais je ne suis pas à l’avant-plan dans le cadre de l’émission. Disons que ça signifiait de prendre les bouchées doubles en terme de travail, mais c’est un très beau projet pour nous.»

L’émission prend les ondes le 23 septembre mais Vincent Desjardins ne sait pas encore si sa troupe sera de la toute première émission.