Distribution de repas: «la force de la masse est incroyable»

TROIS-RIVIÈRES — C’est avec une grande fierté et le sentiment du devoir accompli que l’écrivain mauricien Guillaume Morrissette va mettre fin aujourd’hui à sa campagne de bienfaisance. Sa collecte de fonds, servant à la préparation de plats réconfortants cuisinés pour les personnes dans le besoin, aura permis de servir 3457 repas et 1020 desserts.

«J’ai peur de m’ennuyer, j’ai eu tellement de plaisir à faire tout ça! Il fallait que ça se termine, mais on a été beaucoup plus loin que ce que l’on pensait. Je suis vraiment très fier. Ç’a été extraordinaire, je n’aurais jamais pu penser que ça donnerait ce résultat-là», lance Guillaume Morrissette.

L’initiative aura permis d’amasser plus de 15 000 $ grâce à 239 donateurs. Il faut dire que la collecte de fonds a connu un second souffle vers la fin mai après l’épuisement des premiers 5000 $.

«J’ai été quand même surpris de la réponse et c’est reparti de plus belle à ce moment-là», confirme-t-il.

«J’aimerais ça que les gens se rendent compte que quand tout le monde pousse du même côté, ça donne des résultats incroyables. La force de la masse est incroyable».

Au final, plus d’une cinquantaine de familles ont mis la main à la pâte pour un total de 64 journées de travail qui auront permis à plusieurs personnes de manger. Une expérience gratifiante à tous les niveaux pour ceux qui y ont participé.

«Quand tu donnes, c’est certain qu’il y a du plaisir. Là, j’ai donné des choses préparées par des gens et payer par d’autres. J’ai pu voir le bonheur des gens qui en avaient besoin. […] Il y a eu aussi quelques moments très touchants. On a eu quelques cas où c’était l’évidence même qu’on venait d’aider quelqu’un», témoigne-t-il.

Deux organismes de la région, Tandem Mauricie et les Artisans de la paix, ont également bénéficié des repas préparés par les bénévoles.

L’expérience aura aussi permis de livrer des produits sanitaires, recueillis grâce à des dons, à des familles.

Pour souligner la fin de ce projet, Guillaume Morrissette et sa conjointe Guylaine Beaudoin ont distribué gratuitement des dizaines de repas offerts par Y Pizza dans les rues de Trois-Rivières, jeudi, à l’aide d’un véhicule électrique de l’entreprise.

Cette expérience aura été enrichissante pour l’auteur qui avoue avoir appris à découvrir Trois-Rivières sous d’autres facettes.

«J’ai appris à voir ma ville autrement […] Trois-Rivières c’est un pôle de l’itinérance au Québec. C’est un lieu central, ce qui fait qu’à certaines périodes de l’année, il y a des itinérants de passage de partout dans la province», expose-t-il à titre d’exemple.

La fin de cette campagne ne met pas un terme aux implications de Guillaume Morrissette dans sa communauté. Il est clair pour lui qu’il y aura d’autres initiatives.

«Assurément, je suis un gars très spontané, je me vire de bord sur un 10 cents, je crée des choses sur un 10 cents. Il faut juste une étincelle et ça part. Je ne sais pas où, je ne sais pas quand, mais je suis toujours prêt à ça. Je tripe à faire ça», affirme-t-il.

D’ici là, Guillaume Morrissette continuera d’écrire, la sortie de son prochain livre est prévue en septembre.