Josée Bourassa, journaliste culturelle à Radio-Canada Mauricie, et Martin Francoeur, éditorialiste au Nouvelliste, ont reçu leur prix des mains de Marie-Andrée Denis, responsable du comité de valorisation de la langue française à la SSJB Mauricie, et de Sandra Dessureault, présidente de la SSJB Mauricie.

Deux journalistes honorés pour la qualité de leur français

Trois-Rivières — La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de la Mauricie remet, pour une 10e année, deux prix à des journalistes de la région pour souligner la qualité de la langue dans les médias.

Le prix Michelle-Roy, qui met en lumière la qualité du français dans les médias écrits est décerné à Martin Francoeur, éditorialiste au Nouvelliste. «Sous sa plume, la langue s’éclate: la grammaire jouit d’un respect inconditionnel, le vocabulaire jubile, les mots s’aiment et s’amusent. [...] La France a son Académie de la langue française, la Mauricie a son Francœur!», expose-t-on également dans le communiqué.

Il s’agit de la deuxième fois que Martin Francoeur remporte ce prix, mais la première à titre d’éditorialiste.

«Je suis très flatté. Il s’agit d’une belle initiative de la SSJB de la Mauricie de remettre des prix pour les médias écrits et parlés. On a la chance d’avoir la langue française comme outil de travail et on a le devoir d’utiliser un français correct», a mentionné M. Francoeur après avoir reçu le prix Michelle-Roy.

De son côté, le prix l’Oreille enchantée portant sur la qualité du français dans les médias parlés est attribué à Josée Bourassa, journaliste culturelle à l’émission Facteur matinal à la radio de Radio-Canada.

«Pour Mme Bourassa, la langue est un outil précieux, voire un scalpel, qui doit exprimer l’idée, l’émotion avec la plus grande justesse. [...] Son amour du français l’amène également à donner un coup de pouce pour la francisation des immigrants», mentionne-t-on dans le communiqué annonçant les gagnants.

Les deux récipiendaires ont été dévoilés dans le cadre du Salon du livre de Trois-Rivières et mettent la main sur une bourse de 500 $.

Avec la collaboration

de Gabriel Delisle