<em>Moi, Barnabé</em>
<em>Moi, Barnabé</em>

Deux films de l’ONF en compétition à Annecy

Deux courts métrages de l’Office national du film (ONF), Physique de la tristesse de Theodore Ushev et Moi, Barnabé de Jean-François Lévesque, feront partie de la compétition officielle du Festival international du film d’animation d’Annecy.

Évidemment, le prestigieux festival, l’équivalent du Cannes de l’animation, se déroulera cette année de façon virtuelle, du 15 au 30 juin.

Ushev, nommé aux Oscars en 2017, présente un court métrage qui retrace la vie d’un inconnu naviguant à travers ses souvenirs de jeunesse en Bulgarie, lesquels le ramènent à la mélancolie et au déracinement croissants qui plombent son existence d’adulte au Canada. Son film collectionne prix et nominations à l’international depuis sa sortie en 2019.

<em>Physique de la tristesse</em>

Quant à Lévesque, Moi, Barnabé sera dévoilé en première mondiale. Le court porte sur la crise existentielle et la quête spirituelle d’un homme désespéré : par une nuit d’ivresse orageuse, il reçoit la visite d’un étrange volatile qui le force à reconsidérer sa vie.

Le déroulement de l'évènement sera présenté sur le site du Festival.