Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco est reconnu pour sa nature chaleureuse et intimiste.
Le Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco est reconnu pour sa nature chaleureuse et intimiste.

Des spectacles dès le 12 février à Trois-Rivières?

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Même si elle n’a pas d’indication comme quoi les spectacles pourront reprendre dans un avenir rapproché, la Corporation des évènements de Trois-Rivières a dévoilé sa programmation hiver-printemps 2021. Une série de neuf concerts intimes qui se tiendraient au Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco, du 12 février au 14 mars, avec une série de mesures sanitaires.

Ces concerts font partie de la série de spectacles qui avaient été annoncés en décembre, et dont six ont déjà été annulés. Ces neuf concerts pourraient potentiellement être présentés si le couvre-feu est bel et bien levé le 8 février et que le gouvernement autorise enfin la reprise des spectacles en salle.

La programmation comprend donc Les Trois Accords (12 février), Jordan Officer (13 février), Pépé et sa Guitare (18 février), Irvin Blais(20 février), Sam Tucker (24 février), Gab Bouchard (26 février), Harvest interprète les œuvres de Neil Young (27 février), Soran (5 mars) et Alexandre Da Costa (14 mars).

Il n’est toutefois pas question de présenter les spectacles en mode virtuel si la situation liée à la COVID-19 ne s’est pas résorbée. Ceux-ci seront présentés en salle, avec une capacité limitée. S’ils n’ont pas lieu, les détenteurs de billets seront remboursés. Les billets seront mis en vente à compter du 15 janvier.

Si on nage toujours dans l’inconnu, la Corporation des évènements de Trois-Rivières a tout de même décidé d’être prête lorsqu’elle aura le feu vert pour la reprise des activités. C’est pour cette raison qu’elle a monté cette programmation.

«Pour nous c’était important de préparer la relance afin d’être prêt à accueillir des spectateurs dans un environnement qui se veut un peu différent que ce que l’on offre habituellement pour respecter les mesures de distanciation sociale», explique Marie-Michelle Mantha, la directrice générale adjointe de la Corporation des évènements de Trois-Rivières.

«La configuration de la salle est un peu différente de ce qu’on retrouve en cabaret standard. Par contre, on a pris la peine de trouver un juste milieu pour conserver la nature chaleureuse et intimiste du cabaret qui en fait sa renommée, assure-t-elle. Les gens sont invités à acheter des billets en paire. Ce sont donc des tables de deux. On assure la distanciation entre les tables, donc entre les bulles de nos spectateurs.»

Intitulée «La Relance», cette programmation s’inscrit dans le Plan de relance économique du milieu culturel du gouvernement du Québec qui permet de verser des cachets et des salaires aux différents acteurs du milieu culturel, peu importe si les concerts sont présentés ou pas. Ce qui offre une stabilité aux salles de spectacles pour se préparer malgré l’incertitude qui plane.