En compagnie du groupe metal Anonymus, Mononc'Serge donnera un spectacle le 26 décembre prochain au Satyre.

Des Fêtes en rock metal au Satyre

Il y a bien des façons de célébrer au temps des Fêtes mais bien peu qui s'apparentent à ce que proposent Mononc'Serge et Anonymus qui présenteront leur spectacle Les Fêtes en enfer au Satyre cabaret-spectacle de Trois-Rivières le 26 décembre
Il s'agira du premier arrêt d'une tournée qui mènera cette joyeuse bande de gais lurons dans cinq villes pour cinq spectacles en cinq jours entre le 26 et le 30 décembre. Ce serait un défi pour n'importe quel interprète, quel que soit son style, mais avec du rock metal, la performance promet d'être sportive. 
La chose n'inquiète nullement Mononc'Serge.
«J'ai fait bien pire lors de tournées en Europe avec 15 spectacles en 15 soirs, se souvient le bassiste et chanteur. Quand je fais mes spectacles habituels en formule trio, je dois transporter des instruments, monter le stand où on vend des produits dérivés, m'occuper de quelques aspects techniques; là, je n'aurai que le spectacle à donner. De plus, j'ai suffisamment de métier pour savoir comment aborder un défi comme ça: je vais bien dormir, bien manger pour être en forme chaque soir.»
«Pour moi, de toute façon, le temps des Fêtes, c'est justement l'occasion de sortir de chez moi et d'aller à la rencontre du monde, d'avoir du plaisir. Je prévois toujours des spectacles à cette période de l'année. Ça me change de ma vie quotidienne qui est assez solitaire. Rester à la maison pour écouter Ciné-cadeau entre Noël et jour de l'An, ça ne me tente pas.» 
Il convient qu'il devra alors déployer une énergie débridée mais la perspective aurait tendance à le réjouir.
«Ça fait depuis 2010 que je n'ai pas joué avec Anonymus et ce n'est pas l'avenue professionnelle que j'ai privilégiée ces dernières années. Mais justement pour ces raisons, ça va être vraiment l'fun. Ce sera comme un défoulement qui va me faire beaucoup de bien. On a toujours énormément de plaisir à jouer ensemble.»
«C'est vraiment un projet spécifique limité à cette courte tournée et je n'en envisage pas d'autres avec Anonymus à court terme, poursuit Mononc', mais je ne serais pas surpris d'avoir de nouveau la piqûre pour le rock metal. Même si je roule dans ce métier depuis près de 25 ans, j'aime encore ça.»
Essentiellement, le quintette reprendra des chansons qui se trouvaient sur les albums Musique barbare (2008) et L'Académie du massacre (2003) en plus de fureter un peu du côté du répertoire du Mononc' et d'Anonymus. Sans compter la nouvelle chanson qui donne son nom à la tournée et qu'on peut entendre sur le site www.mononc.com
«C'était très important pour moi qu'il y ait quelques surprises dans le spectacle. Je ne voulais pas présenter le même que celui qu'on faisait il y a cinq, six ans. On va avoir des costumes, le décor va être spécial et on va ajouter assez de nouveautés et de surprises pour que nos fans aient droit à un nouveau spectacle.»
La vente des billets est, paraît-il, excellente, à Trois-Rivières comme pour le reste de la tournée.
«J'ai consulté les chiffres et il ne reste que quelques billets à vendre chez vous. On est vraiment contents. D'ailleurs, je suis allé voir la salle du Satyre récemment et j'ai été impressionné: c'est vraiment beau. C'est la salle où j'ai le plus hâte de jouer parmi les cinq parce que c'est la plus petite. C'est ce que je préfère.»
En première partie de ce spectacle du 26 décembre, le public pourra entendre Carotté. Les billets sont notamment disponibles au www.satyre.ca.