Le fondateur du Centre de pianos mauricien, Maurice Grand’Maison, est décédé à l’âge de 82 ans.

Décès du fondateur du Centre de pianos mauricien

Trois-Rivières — La communauté d’affaires de Trois-Rivières a perdu un de ses plus anciens membres. Le fondateur du Centre de piano mauricien, Maurice Grand’Maison, est décédé d’un cancer le 27 avril dernier, à l’âge de 82 ans.

Il a fondé le Centre de pianos mauricien, autrefois connu comme le Centre de pianos et d’orgues mauricien, en 1972. Depuis, ce commerce a vendu des instruments à des générations de musiciens dont certains sont devenus des professionnels.

Le commerce du boulevard du Saint-Maurice à Trois-Rivières est maintenant dirigé par deux de ses enfants, Carole et Richard Grand’Maison. Tous se souviennent de Maurice Grand’Maison comme d’un homme intègre, honnête et d’une grande générosité.

«Il a toujours accordé une place importante aux jeunes musiciens. Il a même déjà dit à des jeunes de venir payer leur guitare plus tard», se souvient Carole Grand’Maison. «Il a même déjà été reconduire des jeunes qui ne pouvaient transporter l’amplificateur qu’ils venaient d’acheter.»

Patron consciencieux, il était très apprécié de ses employés et il savait s’entourer de professionnels compétents, car, fait surprenant, Maurice Grand’Maison n’était pas musicien.

Maurice Grand’Maison laisse dans le deuil sa conjointe Estelle Cossette, ses quatre enfants ainsi que ses onze petits-enfants et une arrière-petite-fille. «Mon père adorait ses petits-enfants», mentionne Carole Grand’Maison.

Ses proches accueilleront parents et amis au Complexe funéraire J.D. Garneau situé dans le secteur Cap-de-la-Madeleine le 3 mai de 19 h à 22 h et le 4 mai, jour des funérailles, à partir de 11 h. Un service religieux aura lieu à l’église Saint-Odilon à 14 h. Carmen Dessureault, une des sœurs Dessureault, rendra hommage en chanson à M. Grand’Maison. De plus, les chevaliers de Colomb seront sur place pour honorer la mémoire de leur ancien grand chevalier.

La famille de Maurice Grand’Maison suggère de faire des dons à la Société canadienne du cancer.