La chanson avait été écrite par le parolier belge Eric Genty, et «n’étant ni l’auteur, ni le compositeur, le tube n’a jamais fait de J.J. Lionel un homme fortuné», selon le quotidien <em>L'Avenir</em>.
La chanson avait été écrite par le parolier belge Eric Genty, et «n’étant ni l’auteur, ni le compositeur, le tube n’a jamais fait de J.J. Lionel un homme fortuné», selon le quotidien <em>L'Avenir</em>.

Décès du chanteur de La danse des canards [VIDÉO]

BRUXELLES — Qui ne s’est jamais dandiné sur La danse des Canards? L’interprète belge de ce ver d'oreille des années 1980 dont il existe plus d’une vingtaine de versions est décédé mercredi, a-t-on appris auprès des pompes funèbres de Comines-Warneton.

J.J. Lionel (ou encore JiJi Lionel), de son vrai nom Jean-Jacques Blairon, est décédé dans la nuit à son domicile et doit être enterré d’ici la fin de la semaine, selon les pompes funèbres de cette localité où vivait le chanteur né en 1947.

Il pose avec un canard jaune en plastique sur le faire-part posté sur Facebook par la société.

Selon le quotidien belge L’Avenir, qui a révélé l’information, quelque 3,5 millions de 45 tours de cet air de musette ont été vendus dans la foulée de la sortie de la chanson en 1981.

La chanson avait été écrite par le parolier belge Eric Genty, et «n’étant ni l’auteur, ni le compositeur, le tube n’a jamais fait de J.J. Lionel un homme fortuné», souligne le quotidien.

Cette danse incontournable des repas de mariage a rapidement franchi les frontières, des États-Unis (Chicken Dance ou Birdie Song au Royaume-Uni) à la Russie en passant par Israël, l’Estonie ou les Pays-Bas.

Au Québec, Nathalie Simard a enregistré une version qui a connu son heure de gloire.