Boréalis rouvrira ses portes le 23 juin avec des visites adaptées aux exigences sanitaires.
Boréalis rouvrira ses portes le 23 juin avec des visites adaptées aux exigences sanitaires.

Culture 3R en mode estival

TROIS-RIVIÈRES — Après s’être mis en mode virtuel depuis le début de la pandémie, Culture Trois-Rivières s’est mis en mode estival avec une programmation rendue publique mercredi.

Bien sûr, on ne parle pas d’un programme aussi touffu que ce qu’on a pu connaître lors des dernières saisons estivales mais l’organisme trifluvien a réussi à s’adapter pour offrir au public plusieurs activités qui pourront se vivre en toute sécurité.

En vertu de la réouverture de Boréalis le 23 juin, la visite avec un ancien travailleur de l’industrie des pâtes et papier pourra se faire mais avec l’aide d’un audioguide ou par l’intermédiaire du téléphone intelligent du visiteur. Même chose pour ce qui est du parcours Premier shift.

On a également annoncé que les visites de l’église St. James, reprendront le 23 juin jusqu’au 7 septembre. On utilisera aussi la formule de la visite audioguidée pour la visite du Manoir Boucher de Niverville avec visite virtuelle en compagnie de Joseph Claude Boucher de Niverville lui-même, du 3 juillet au 7 septembre.

Les mélomanes seront heureux de savoir que les pianos publics reprendront du service dès le 3 juillet, et ce, jusqu’au 14 septembre. Les vélos musicaux, installés au parc Lambert seront eux aussi mis en service pour conserver aux amateurs de musique une forme physique optimale. Ils seront disponibles dès le 10 juillet jusqu’au 27 septembre.

Autre promenade adaptée aux impératifs imposés par la COVID-19, le parcours Vue parallèle se fera par audioguide dans les rues du centre-ville entre le 10 juillet et le 30 septembre. Les marcheurs pourront ainsi découvrir un visage inconnu de l’architecture et de l’aménagement urbain de la ville.

Les amateurs d’art auront la possibilité d’admirer un triptyque qui sera installé rue Badeaux dès le 1er juillet. C’est l’œuvre d’Olivier Charland offerte gracieusement aux yeux du public. Au Centre d’exposition Raymond-Lasnier, dans le cadre de la Biennale nationale de sculpture contemporaine, dès le 1er août, le public pourra voir une œuvre du collectif BGL de Québec intitulée Panorama d’un cycle POP. À l’Espace Pauline-Julien, on reprend l’exposition Scenocosme du 3 juillet au 13 septembre. L’entrée est toujours gratuite comme au centre Raymond-Lasnier. Par ailleurs, on suggère au public de rester constamment à l’affût puisque des interventions surprises auront lieu tout au cours de l’été pour simplement agrémenter le quotidien des Trifluviens.

La directrice générale de Culture Trois-Rivières Nancy Kukovica se dit très fière de cette programmation. «On avait un défi de temps considérable pour mettre ça en place mais on a réussi à innover de belle façon. Je pense à Boréalis où les gens vont pouvoir faire trois visites grâce à un audioguide mais on va inciter ceux qui en ont à utiliser leur propre téléphone intelligent. Pareil au Manoir Boucher-de-Niverville où on a adapté la visite classique mais où on ajoute la nouveauté d’une visite virtuelle en compagnie de Joseph Claude Boucher de Niverville.»

L’espace Pauline-Julien adaptant son exposition actuelle essentiellement tactile pour laisser le soin aux guides d’en faire la démonstration.

Nancy Kukovica est consciente que la clientèle pourrait être différente cet été. «On ne connaît pas la proportion de gens qui vont se déplacer d’une région à l’autre mais on pense que c’est l’occasion idéale pour les gens d’ici de découvrir ou redécouvrir les attractions de leur propre ville. C’est une des raisons de la mise en place d’un circuit de vélo à partir de Boréalis avec un volet interprétation sur l’industrie des pâtes et papiers.»

«Quant aux espaces d’art éphémères, ils seront de durées variables, allant de quelques jours à quelques semaines alors on incite les gens à rester attentifs à ces manifestations pour en profiter pleinement.»

La directrice assure qu’à Culture Trois-Rivières, on continue de plancher sur d’autres idées et projets qui vont naître dans les jours et semaines à venir.