La Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), à Montréal, a été décorée d’arcs-en-ciel.
La Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), à Montréal, a été décorée d’arcs-en-ciel.

COVID-19: BanQ adapte ses contenus pour répondre à l'explosion de la demande en ligne

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a mis en ligne de nouvelles activités, dans l’optique de divertir le grand public durant cette période de confinement.

Sous la bannière BAnQ à la maison qui s’affiche désormais sur la page d’accueil de son site internet, l’organisme offre des suggestions d’activités gratuites, «soigneusement sélectionnées» par tranche d’âge – y compris les enfants. 

Ils ne s’agit pas de vidéos en ligne, mais bien d’activités – labos numériques, ateliers, tutoriels, etc. – proposées à des heures précises durant la semaine.

Pour les jeunes (13 ans et moins), BanQ propose  par exemple un atelier pour apprendre les bases d’un code informatique, grâce auxquelles ils pourront créer un «jeu de la patate chaude». Ils pourront assister à des webinaires portant sur la généalogie (sous forme d’enquête généalogique ludique), ou apprendre à créer un blogue. Le jeune public pourra aussi profiter d’heures du conte virtuelles ou s’adonner au coloriage numérique.

Certaines activités ciblent les adolescents, tels ces initiations à la guitare ou cet atelier sur la fusion – qui permet d’apprendre à créer un pot de fleur.  BanQ propose aussi à cette tranche d’âge d’apprendre les rudiments de la sculpture numérique, de la modélisation en 3D, et du tricot, entre autres. 

À l’attention des adultes, BAnQ à la maison suggère des cours de guitare et des ateliers sur la recherche d’emploi, entre autres activités à découvrir.

Ces nouveautés s’ajoutent à l’offre numérique – déjà considérable – de livres, films, documents musicaux et autres vidéo d’auto-formation, rappelle l’organisme gouvernemental dédié à l’archivage.

« Les équipes de BAnQ proposent de nouvelles activités numériques en ce temps difficile pour tous. Elles s’ajoutent à notre impressionnante offre numérique qui semble répondre plus que jamais aux besoins et attentes de nos usagers», résume le président-directeur général de BAnQ, Jean-Louis Roy.

L’offre de BAnQ à la maison sera bonifiée chaque semaine, souligne-t-il.

BanQ a aussi coloré son logo, pour se mettre au diapason de la campagne «Ça va bien aller» destinée à alléger le confinement pendant la pandémie de la COVID.

«La demande a explosé»

Par cette initiative, BanQ dit vouloir répondre à l’«explosion» de la demande constatée depuis la mi-mars, période du début de la période de confinement. 

«La moyenne des emprunts effectués sur les différentes plateformes de prêt numérique est passée de 3 700 à 6 500 par jour», constate par exemple Jean-Louis Roy.

Les visites sur le portail de BAnQ ont augmenté de 35 %, par rapport à l’an passé. En 2019-2020, le nombre de visites se situait à 7,7 millions.


Abonnements

En outre, M. Roy se réjouit d’accueillir 400 nouveaux abonnements par jour, en moyenne. «Au 31 mars 2020, nous avions plus de 476 800 abonnés», souligne-t-il, par voie de communiqué.

L’accès à certaines ressources de BAnQ est réservé aux abonnés. L’abonnement autorise l’emprunt de livres numériques et d’accéder, depuis chez soi, à des ressources numériques nécessitant une authentification.

BAnQ propose aussi différents blogues facilitant les «découvertes et trouvailles pas piquées des vers», en facilitant la navigation au  sein de ses collections patrimoniales et des fonds d’archives.

 Renseignements: banq.qc.ca