Marie-Mai présentera le concert intimiste virtuel «Rencontre» ce samedi avec la chanteuse Coeur de pirate.
Marie-Mai présentera le concert intimiste virtuel «Rencontre» ce samedi avec la chanteuse Coeur de pirate.

Concert virtuel de Marie-Mai et Cœur de Pirate: l’art de rassembler pour être plus forts ensemble

TROIS-RIVIÈRES — Comme la plupart des artistes, les derniers mois ont été plutôt tranquilles côté spectacles pour Marie-Mai. Petite consolation toutefois, à défaut d’avoir pu monter sur la scène du FestiVoix le 27 juin dernier, comme elle aurait dû le faire, c’est deux fois plutôt qu’une que la chanteuse aura la chance de se retrouver sur les planches de l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières en moins d’une semaine.

En effet, à peine a-t-elle eu le temps de digérer ses émotions à la suite du spectacle de la fête nationale, qu’elle est déjà de retour à Trois-Rivières ce samedi, afin de présenter le concert virtuel Rencontre avec sa grande amie et chanteuse Cœur de pirate.

«C’est vraiment une belle opportunité pour moi de pouvoir faire ce spectacle avec mon amie Béatrice que j’aime beaucoup et que j’admire. Et ça faisait longtemps qu’on se disait qu’on aimerait trouver un moment pour partager la scène ensemble, donc pour nous, ce spectacle-là était l’opportunité parfaite», a avoué d’emblée la chanteuse à seulement quelques heures du spectacle virtuel.

Ce n’est pas un deuxième spectacle en moins d’une semaine qui allait décourager l’énergique Marie-Mai, loin de là! Ceux qui la connaissent le savent déjà, la chanteuse a l’habitude d’en mettre plein la vue lorsqu’elle monte sur scène. C’est toutefois dans une tout autre atmosphère qu’elle foulera les planches de l’Amphithéâtre cette fois-ci.

«Évidemment, c’est un spectacle qui est différent de ce que j’ai l’habitude de faire, mais chanter et mettre la voix et la mélodie de l’avant, c’est vraiment le fun et chaque fois que j’ai l’opportunité de faire des spectacles acoustiques comme ça, je suis preneuse.»

Contrairement à ce que le public est habitué de voir à l’Amphithéâtre, pandémie oblige, le spectacle virtuel mettra plutôt en vedette une Marie-Mai et une Cœur de pirate dans un environnement à la fois intimiste et rassembleur. «Dans des périodes comme on traverse actuellement, on a prouvé plusieurs fois qu’ensemble, on réussit à se relever malgré les épreuves. Pour moi, c’est donc encore plus important d’être là pour divertir les gens et leur faire vivre de beaux moments. Je veux leur faire sentir que je suis là-dedans avec eux et qu’on forme un tout. De notre côté, moi et Béatrice on va faire du mieux qu’on peut pour proposer un spectacle rassembleur et inspirant pour démontrer au public qu’on peut être plus forts ensemble.»

Ainsi, samedi, les deux artistes raconteront et partageront leurs répertoires respectifs sur la scène dans une formule en toute complicité, où anecdotes, histoires de tournées et confidences seront mises à l’honneur.

«Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sera pas deux spectacles distincts, mais ça va vraiment être deux spectacles en un. Même si moi et Béatrice on a des univers musicaux quand même différents, ça reste qu’on a des univers qui se mélangent super bien, donc ça va rester super dynamique et homogène. Je pense qu’on va avoir de beaux échanges et même si le public n’est pas là physiquement avec nous, on va faire comme s’il y était.»

Les deux chanteuses qui seront accompagnées pour l’occasion de leurs musiciens respectifs seront d’ailleurs les premières à casser la glace avec ce concept qui reviendra avec un autre rendez-vous la fin de semaine suivante avec le trio masculin composé de Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Patrice Michaud. Qu’à cela ne tienne, il n’en demeure pas moins qu’à part les chansons qui seront interprétées au cours de la soirée, les autres détails du spectacle devraient vraisemblablement se dérouler spontanément, à en croire la chanteuse.

«Pour les discussions entre moi et Cœur de pirate, on va probablement faire beaucoup d’improvisation samedi. Je suis une personne qui aime être dans le moment présent, et ne pas trop savoir où je m’en vais. Je vais donc me laisser aller dans l’impulsion du moment pour expliquer mes chansons ou raconter des anecdotes. Je suis d’ailleurs convaincue que Béatrice va en apprendre beaucoup sur mon processus créatif et ce sera la même chose pour moi.»

Le metteur en scène et réalisateur Jean-François Blais s’occupera pour sa part de mettre habilement en scène ce spectacle virtuel. Marie-Mai aura donc encore une fois l’opportunité de travailler avec le metteur en scène originaire de la région qu’elle affectionne particulièrement. «C’est vraiment un gage de qualité de travailler avec Jean-François, puisqu’il a vraiment le souci du détail. Il ne laisse rien au hasard, donc nous, on se sent en confiance là-dedans et on sait que ça va donner un spectacle qui va nous ressembler», a-t-elle ajouté.

Un horaire chargé pour l’été

Même si tous ses spectacles ont été annulés pour la période estivale, Marie-Mai ne devrait pas se croiser les bras pour autant au cours des prochains mois. «J’ai quelques petits spectacles prévus ici et là cet été dans les ciné-parcs, mais sinon, je suis toujours en studio, j’écris des nouvelles chansons et je travaille sur plein d’autres beaux projets.»

Mais pour la suite des choses, qu’attend réellement Marie-Mai? Difficile à dire pour la chanteuse, bien qu’elle exprime toutefois le souhait de faire davantage de place à sa vie de famille.

«Évidemment, je m’ennuie de faire des shows, mais je veux revenir de manière sécuritaire pour tout le monde. En attendant, je prends mon mal en patience et j’essaie d’inspirer les gens d’une manière différente et de passer du temps en famille. Le confinement m’a aussi permis de mettre ma vie sur pause et de prendre conscience que je veux que ma vie familiale soit aussi florissante que ma carrière. Évidemment, je veux faire une belle place pour la musique, mais je veux aussi revenir au travail progressivement et ne pas revenir du jour au lendemain comme c’était avant.»

La populaire chanteuse ne s’en cache pas, l’idée de s’impliquer davantage et de redonner au suivant a également germé dans son esprit pendant le confinement. «Les gens m’ont toujours beaucoup donné dans le passé, mais cette année, je souhaite aussi redonner à mon tour comme il se doit», précise-t-elle.

Spectacle de la fête nationale: une expérience unique

Marie-Mai, comme quelque 40 artistes, était présente à l’Amphithéâtre Cogeco mardi. Habituée aux spectacles de la fête nationale, la chanteuse n’est par contre pas près d’oublier celui qui se déroulait cette année dans des circonstances exceptionnelles.

«C’était vraiment le fun comme spectacle. L’énergie était vraiment unique. Et je dois dire que ce n’est pas arrivé souvent qu’autant d’artistes se retrouvent sur la même scène en même temps. Même si on ne pouvait pas se rapprocher, c’était beau ce qu’on vivait et on était tous là pour les bonnes raisons. C’était bien sûr vraiment particulier de ne pas avoir de public, mais j’ai trouvé ça moins stressant de mon côté. Je me sentais très zen et je me suis laissée aller davantage», a-t-elle avoué.

Alors qu’elle montait sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco pour la première fois mardi, la chanteuse s’est véritablement laissée charmer par l’endroit. «C’était magnifique, magnifique, magnifique», s’est-elle exclamée. «Quelle belle salle, son emplacement est exceptionnel et en plus, elle est sur le bord de l’eau. J’ai vraiment aimé mon expérience et j’aimerais bien pouvoir y retourner avec mon spectacle bientôt», a-t-elle conclu.