Une des pièces de la collection décore le Musée POP depuis plusieurs années.
Une des pièces de la collection décore le Musée POP depuis plusieurs années.

Collection Robert-Lionel-Séguin: le litige au bord du règlement

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le litige entre le Musée POP et l’Université du Québec à Trois-Rivières au sujet de la collection Robert-Lionel-Séguin connaîtra un dénouement heureux d’ici quelques semaines.

Le Nouvelliste a appris de source sûre que le dossier concernant cette collection de près de 23 000 objets culturels ayant suscité de nombreuses discussions, parfois difficiles, entre les deux intervenants est maintenant réglé. Le Musée n’attendrait qu’une présence ministérielle pour en faire l’annonce selon nos informations.

Du côté du Musée POP, la directrice, Valérie Therrien, dit attendre encore la confirmation officielle. «Les négociations vont super bien», a-t-elle indiqué au Nouvelliste jeudi. «On est en attente de formalisation», dit-elle.

Rappelons que l’entente entre le Musée (autrefois Musée québécois de culture populaire) et l’UQTR est échue depuis le 30 octobre 2003.

La collection appartient à l’UQTR depuis 1983 et l’ancien musée en avait obtenu le mandat de gestion, de conservation et de mise en valeur moyennant des frais annuels de 140 000 $. Le Musée réclamait donc une compensation financière à l’UQTR, mais l’institution a toujours refusé, allant même jusqu’à proposer au Musée de lui céder la collection pour la somme symbolique de 1 $, ce qui ne s’est finalement pas concrétisé.

Les frais sont donc assumés par la Musée POP, mais constituent un poids difficile pour son budget.

C’est dans quelques semaines qu’une nouvelle entente sera rendue officielle. On pourra alors savoir comment ce litige a été réglé.

Rappelons que les discussions impliquaient également le ministère de la Culture et des Communications.

Le Musée a déclaré, il y a un an, qu’il espérait obtenir plus de subventions afin de poursuivre pleinement sa mission. Des négociations étaient en cours avec le nouveau gouvernement.

D’autre part, en octobre dernier, à la requête de la direction du Musée POP, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy a renouvelé le bail emphytéotique pour 25 ans de ses locaux situés au 2750 boulevard des Forges, à Trois-Rivières où sont entreposées les collections du Musée. Ce renouvellement permet ainsi au Musée de bénéficier d’une aide financière pour le maintien de ses infrastructures. Le bail entrera en vigueur le 20 mars prochain et se terminera le 19 mars 2046.