Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des jeunes adultes du Centre-du-Québec auront la chance de participer à la rédaction d’un roman collaboratif dans le cadre du projet «Écrivains en herbe».
Des jeunes adultes du Centre-du-Québec auront la chance de participer à la rédaction d’un roman collaboratif dans le cadre du projet «Écrivains en herbe».

CJE Nicolet-Bécancour: le projet «Écrivains en herbe» mis sur pied

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Nicolet — Des jeunes adultes du Centre-du-Québec auront la chance de participer à la rédaction d’un roman collaboratif au cours des prochains mois, grâce au nouveau projet «Écrivains en herbe» piloté par le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) comté Nicolet-Bécancour, en collaboration avec l’auteur nicolétain Mathieu Fortin.

Les écrivains en herbe, qu’ils soient intéressés par les arts en général ou simplement curieux de tenter l’expérience sont ainsi invités à prendre part à des ateliers d’écriture en ligne échelonnés sur une période de huit semaines, au cours desquels l’auteur Mathieu Fortin qui agira à titre de mentor les accompagnera dans la création de leur bout d’histoire, en plus de leur donner des astuces sur l’art de raconter.

Pour ce faire, ils devront notamment s’inspirer de l’histoire de base du roman qui se déroule après un événement catastrophique qui a transformé la région, alors qu’un vagabond se promène entre les survivants pour demander leur aide pour «réparer» le monde afin que tout redevienne comme avant.

Leur tâche consistera par la suite à raconter chacun à leur façon comment va se dérouler la «mission» que leur aura donnée ce vagabond.

L’histoire qui fera l’objet d’un livre sera pour sa part imprimée en 250 exemplaires et distribuée au Centre-du-Québec, notamment dans les bibliothèques municipales et les écoles. Les participants recevront de leur côté une copie de l’oeuvre tout à fait gratuitement.

Les personnes intéressées par le projet peuvent communiquer avec Chantal Grenier du CJE comté Nicolet-Bécancour au 819 293-2592, poste 230 ou sur leur site.

À noter que quelques places sont également disponibles pour des jeunes adultes qui aimeraient illustrer le roman.

Rappelons que ce projet a été rendu possible grâce à une entente de partenariat régionale avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour la région du Centre-du-Québec.