Le réalisateur italien Franco Zeffirelli, qui a ravi de nombreux cinéphiles par sa vision romantique et ses productions extravagantes, s’est éteint samedi à l’âge de 96 ans.

Le réalisateur de «Roméo et Juliette» et de «Jésus de Nazareth» meurt à 96 ans

ROME — Le réalisateur italien Franco Zeffirelli, qui a ravi de nombreux cinéphiles par sa vision romantique et ses productions extravagantes, s’est éteint samedi à l’âge de 96 ans.

Il est connu pour avoir tourné une version du drame shakeapaerien Roméo et Juliette et des biographies de François d'Assise, François et le chemin du soleil et de Jésus, Jésus de Nazareth.

Son nom est également lié aux arts de la scène. Il notamment mis en scène des oeuvres classiques dans les plus grands opéras comme La Scala de Milan et le Metropolitain de New York.

Zeffirelli est mort chez lui, à Rome, a indiqué son fils Luciano. «Il a souffert pendant une certaine période de temps, mais il nous a quittés de manière paisible», a-t-il raconté.

Le réalisateur a reconnu lui-même avoir eu trois maîtresses: le cinéma, le théâtre et l'opéra.


« Je ne suis pas un réalisateur de film. Je suis un metteur en scène qui emploie divers instruments pour exprimer ses rêves et raconter ses histoires, faire rêver le monde, quoi »
Franco Zeffirelli

Né près de Florence, le 12 février 1923, Zeffirelli est devenu un des réalisateurs italiens les plus prolifiques. Il a collaboré avec de grands artistes lyriques comme Luciano Pavarotti, Placido Domingo et Maria Callas. Il a également tourné avec des grandes vedettes hollywoodiennes comme Elizabeth Taylor, Mel Gibson, Cher et Judi Dench.

Il a su prendre des risques tout au long de sa carrière. Son audace lui a souvent permis de connaître le succès, même aux États-Unis.

«Roméo et Juliette» - dont la production avait coûté 1,5 million $ - a rapporté 52 millions $ en Amérique du Nord, devenant du même coup le plus lucratif film inspiré d'une oeuvre de Shakespeare, même si les deux principaux acteurs, Leonard Whiting et Olivia Hussey, étaient des inconnus.

En 1977, il s'est tourné vers la télévision, réalisant la minisérie Jésus de Nazareth qui montrait un portrait qui semblait à la fois authentique et pertinent de Jésus. Vendue dans de nombreux pays, la série a rapporté plus de 300 millions $.

Zeffirelli n'a jamais été étranger à la controverse. En 1978, il avait menacé de partir en exil après avoir été l'objet d'attaques virulentes par des groupes gauchistes italiens qui lui reprochaient d'être un agent d'Hollywood.

Quelques années plus, outré par les critiques négatives des journalistes américains contre son film Endless Love mettant en vedette Brooke Shield, il avait dit qu'il ne tournerait plus jamais aux États-Unis. Le film a tout de même été fort populaire.