Affiche du Commando des bâtards

La liste: des films de guerre pour les 75 ans du débarquement

Le commando des bâtards (2009), Quentin Tarantino

Dans ce fantasme historique, une double vengeance mijotée par des soldats juifs américains et une survivante française fait passer un sale quart d’heure aux troupes allemandes, voire au haut commandement nazi. Des personnages inoubliables portés par une distribution étoilée : son truculent «chasseur de juifs» a valu un oscar Christoph Waltz. Geneviève Bouchard

Dunkerque (2017), Christopher Nolan

Une fiction, même si le grand réalisateur s’est inspiré de la réalité entourant l’évacuation des troupes britanniques de la poche de Dunkerque encerclée par les troupes allemandes. Un long métrage immersif stupéfiant tant par son ampleur que sa maîtrise de la mise en scène. Ce récit en trois temps, trois mouvements est tout simplement magistral. Éric Moreault

Nuit et brouillard (1955), Alain Resnais

Le saisissant documentaire de Resnais n’est pas un film de guerre, plutôt un court métrage sur les conséquences de celles-ci, plus précisément sur les atrocités commises par les nazis dans les camps de concentration. On aurait pu choisir La vie est belle, mais Nuit et brouillard se distingue par sa sobriété, sa rigueur et ses grandes qualités formelles malgré l’horreur. Éric Moreault

Il faut sauver le soldat Ryan (1998), Steven Spielberg

Le film de Steven Spielberg a marqué les esprits, particulièrement avec sa reconstitution d’un réalisme confondant, en ouverture, du débarquement de Normandie. À elle seule, cette scène a coûté 11 millions$ et nécessité la participation de 1000 figurants, des réservistes de l’armée irlandaise pour la plupart. Normand Provencher

Le jour le plus long (1962), collectif

Cinq réalisateurs ont été requis pour ce drame à grand déploiement de 1962 qui reconstituait le débarquent allié en France. Plusieurs gros noms hollywoodiens au générique : John Wayne, Henry Fonda, Richard Burton et Robert Mitchum. Et dans un rôle non crédité, un certain Clint Eastwood… Normand Provencher