La prochaine cérémonie des Oscars est désormais programmée le 25 avril.
La prochaine cérémonie des Oscars est désormais programmée le 25 avril.

La cérémonie des Oscars repoussée de deux mois à cause de la pandémie

LOS ANGELES — La prochaine cérémonie des Oscars a été repoussée de deux mois à cause de la pandémie de coronavirus et est désormais programmée le 25 avril par l’Académie des arts et sciences du cinéma qui remet les prestigieuses récompenses.

La 93e édition des Oscars devait initialement se tenir le 28 février, mais la crise sanitaire a provoqué la fermeture des cinémas et bouleversé le calendrier des productions hollywoodiennes.

L’Académie a donc également étendu lundi la période de sortie des films éligibles aux Oscars, qui passe du 31 décembre 2020 au 28 février 2021. Elle espère ainsi «donner aux cinéastes la souplesse nécessaire pour terminer et sortir leurs films sans être pénalisés», expliquent ses responsables dans un communiqué.

L’Académie avait déjà récemment assoupli son règlement pour permettre exceptionnellement aux œuvres sorties directement sur les plateformes de vidéo à la demande de concourir.

La plupart des salles de cinéma américaines restent fermées et de nombreux tournages sont à l’arrêt à Los Angeles ou ailleurs dans le monde, avec en toile de fond la crainte d’une résurgence de l’épidémie de COVID-19.

Le délai accordé par l’Académie pourra permettre à certaines productions d’être prêtes à temps pour concourir l’an prochain.

Il nourrit aussi l’espoir que la cérémonie des Oscars pourra se dérouler devant son parterre de vedettes habituel plutôt que de se transformer en une remise des prix «virtuelle», moins glamour.

«Nous évoluons en terrain inconnu cette année et nous continuerons à travailler avec nos partenaires de l’Académie pour garantir que le spectacle de l’an prochain soit sûr», souligne de son côté Karey Burke, présidente d’ABC qui diffuse cette soirée phare de Hollywood.

Le report annoncé lundi répond notamment aux inquiétudes de nombreux professionnels du cinéma qui estiment que les films sortis en 2020 seraient trop peu nombreux pour permettre une sélection solide.

Luther King et Reagan

Les Oscars ont déjà été reportés par le passé, comme en 1938 après des inondations à Los Angeles, après l’assassinat de Martin Luther King en 1968 et la tentative d’assassinat commise contre le président Reagan en 1981. Mais jamais la cérémonie n’avait été décalée de plus d’une semaine.

Les Oscars constituent l’apothéose d’une saison des prix cinématographiques qui s’ouvrent d’ordinaire en janvier avec les Golden Globes.

Juste après l’annonce de l’Académie, les organisateurs des Bafta, récompenses du cinéma britannique décernées généralement peu de temps avant les Oscars, décidaient de reporter leur cérémonie au 11 avril.

Ce changement «prend en compte l’impact de la pandémie et permet une période d’éligibilité étendue», expliquent les Bafta dans un communiqué transmis à l’AFP.

L’inauguration du musée des Oscars, déjà repoussée à plusieurs reprises et dont la construction est en voie d’achèvement à Los Angeles, a également été reportée par l’Académie. Le site, qui devait être présenté au public le 14 décembre prochain, ouvrira finalement ses portes le 30 avril 2021, dans la foulée de la 93e édition des Oscars.

«Depuis plus d’un siècle, les films ont joué un rôle important pour nous réconforter, nous inspirer et nous divertir pendant les périodes les plus sombres. Cela a été certainement le cas cette année», résume l’Académie dans son communiqué.

«Ces Oscars et l’ouverture de notre nouveau musée marqueront un moment historique», lance-t-elle.

De son côté, les Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine, sont toujours programmés pour le mois de septembre, même si des discussions sont en cours sur le format qu’adoptera la cérémonie.

Les organisateurs ont annoncé lundi que les prix techniques, habituellement remis la semaine qui précèdent la cérémonie principale, donneraient lieu cette année à un «événement virtuel».