Martin Fontaine présentait la première représentation du spectacle Sur la route de Memphis au Memphis Cabaret signé Martin Fontaine, vendredi soir, à Trois-Rivières.

«C’est un rêve qui se réalise»

Trois-Rivières — C’était salle comble, vendredi soir, lors de l’ouverture officielle du Memphis Cabaret signé Martin Fontaine, au centre-ville de Trois-Rivières. «C’est un rêve qui se réalise, à puissance 10», soutient le copropriétaire et interprète.

La salle qui abritait auparavant le Maquisart et le cabaret Satyre comprend 136 places assises pour une formule souper spectacle qui offre des repas signés la Maison de débauche, en plus de plusieurs sièges dans les sections mezzanine et côté bar de la salle.

Sur la route de Memphis
Le spectacle présenté au Memphis Cabaret est une revue musicale qui explore les différents styles musicaux joués dans la ville «où tout a commencé pour la musique américaine», selon Martin Fontaine. «Memphis, c’est la blues, la soul, le rock ‘n’ roll.»

Sur la route de Memphis est divisé en deux parties: la première est davantage informelle, en formule «jam». Martin Fontaine, accompagné de trois musiciens, y joue plusieurs morceaux datant des années 50 à 80 tout en échangeant avec le public.

La deuxième partie du spectacle peut se définir comme étant plus «conventionnelle», selon le chanteur. «Le rideau s’ouvre, on exploite la scène au complet avec des ‘‘medleys’’ où on va danser, chanter, fêter», explique M. Fontaine.

Après le Maquisart et le Satyre, le Memphis Cabaret
L’intérêt de Martin Fontaine envers la salle de spectacle située sur le boulevard des Forges, en plein centre-ville de Trois-Rivières, ne date pas d’hier. «Ça fait plus de 10 ans que j’ai l’œil dessus», précise-t-il.

L’interprète avait notamment souhaité prendre possession du cabaret à l’époque où la salle était vacante, à la suite de la fermeture du Maquisart. Depuis, le cabaret Satyre a ouvert ses portes, puis fermé moins d’un an après le début de ses activités.

Martin Fontaine ne semble pas inquiet du futur du Memphis Cabaret, malgré la tentative échouée des dernières années de faire revivre cette salle de spectacle. «L’approche qu’on a est très différente», dit le chanteur.

«C’est rare de voir un artiste implanté dans le milieu qui décide de partir son propre atelier et de le partager avec le public», souligne celui qui fait carrière en musique depuis plus de 20 ans.

Le souper spectacle, une formule gagnante
Martin Fontaine croit que le bon déroulement de la vente de billets du spectacle Sur la route de Memphis est dû à un besoin auquel vient répondre la formule du Memphis Cabaret.

«Le forfait souper spectacle semble séduire la clientèle que j’approche», mentionne le chanteur. «Je veux créer une destination où les gens peuvent venir assister à un spectacle, mais aussi vivre une expérience.»

Martin Fontaine avoue également se sentir à sa place en s’impliquant dans ce projet d’envergure. «Les gens me disent: ‘‘On l’attendait depuis longtemps’’», raconte-t-il. «Ça m’encourage énormément.»

La revue musicale Sur la route de Memphis est présentée tous les vendredis et samedis, jusqu’au 10 novembre. Les billets pour la formule souper spectacle sont en vente au coût d’environ 94 $, alors que les personnes qui souhaitent assister au spectacle seulement peuvent se procurer des billets pour quelque 54 $.

Le chanteur prépare également un spectacle de Noël, dont les représentations auront lieu jusqu’au 31 décembre prochain, toujours au Memphis Cabaret.