Vincent Vallières sera au Cabaret de l’Amphithéâtre le 17 mars.

Cabaret de l’Amphithéâtre: huit spectacles à l’hiver 2018

Trois-Rivières — Avec cette troisième saison qui s’amène, le Cabaret de l’Amphithéâtre s’implante un peu plus dans le paysage culturel trifluvien. Après deux années à tâter le terrain, ce sont huit spectacles diversifiés qui sont prévus pour l’hiver 2018. 

«C’est sûr qu’on a expérimenté des choses dans les deux premières années d’opération et on s’est donné des lignes directrices de ce qu’on souhaitait faire. C’est la programmation qui reflète le mieux où on veut aller pour le futur», mentionnait le directeur général de la Corporation des événements, Steve Dubé. 

Le public, qui répond en grand nombre pour la programmation estivale, s’approprie de plus en plus ce lieu durant la saison froide. 

«C’est l’année où on a senti le plus d’engouement de la part des gens qu’on croisait, les soirs de spectacle cet été et même dans le quotidien. L’objectif demeure d’offrir une programmation diversifiée et que les gens l’aient en tête.»

La troisième saison s’amorcera donc le 22 février avec Franklin Electric qui présentera ses plus récents succès tirés de Blue Ceillings

Le lendemain, ce sera Rymz qui déferlera son rap provocateur sur les planches du Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco. À la lumière du succès qu’a connu Rymz lors de son premier passage l’an dernier, en attirant près de 500 personnes, le hip hop devient un créneau à développer pour la direction de la salle de spectacle. Le passage de Loud, une étoile montante sur la scène rap, le 4 mai devrait également satisfaire les amateurs du style. 

«Avec Loud et Rymz, on répond à ce besoin. Pour ce créneau, c’est une configuration complètement debout qui maximise l’expérience tant pour les artistes que pour les spectateurs.»

Dans la catégorie pop-folk, Vincent Vallières (17 mars), Matt Holubowski (31 mars) et Daniel Bélanger (28 avril) vont aussi défiler dans la salle intimiste qui peut adopter plusieurs configurations selon les besoins.

«Les gens ont vraiment la chance d’être en contact avec les artistes, de prendre une consommation et de vivre une expérience qui est différente.»

Même si plusieurs de ces noms offrent quelques spectacles ailleurs dans la région, Steve Dubé ne s’inquiète nullement de l’impact négatif que ça pourrait engendrer. 

«On considère que le marché est en mesure de le prendre et, avec notre ambiance, qu’on offre quelque chose de différent», ajoute M. Dubé.

«C’est la même philosophie que l’Amphithéâtre extérieur, à plus petite échelle. On est parti avec un certain nombre d’événements, on développe notre marché, notre clientèle. Notre objectif est de faire découvrir cet environnement-là, de mettre l’expérience de l’avant et, d’année en année, augmenter le nombre d’événements et notre clientèle.»

Les amateurs de Blues seront aussi en mesure d’apprécier les performances du SRV Tribute Blues Band qui reprend les plus grands succès du célèbre guitariste Stevie Ray Vaughan, le 21 avril. Dans le rayon des hommages, il y aura aussi celui rendu à Supertramp par la formation School, le 5 mai prochain.

Tous les détails sont disponibles sur le site de www.amphitheatrecogeco.com/cabaret.