Il ne reste plus que des places debout pour assister au spectacle de Bryan Adams le 19 août à l’Amphithéâtre Cogeco.

Bryan Adams à l’Amphithéâtre Cogeco: toutes les places assises vendues

Trois-Rivières — Comme il fallait s’y attendre, l’engouement pour le spectacle de Bryan Adams à l’Amphithéâtre Cogeco s’est confirmé vendredi avant-midi au moment d’ouvrir le réseau pour la vente des billets auprès du grand public. Toutes les places assises encore disponibles se sont écoulées plus rapidement encore que la veille de sorte qu’en moins d’une minute, on les avait toutes vendues.

Or, ce qui pourrait étonner, c’est qu’on n’a pas, pour autant, réussi à vendre tous les billets donnant accès à la portion gazonnée au coût de 75 $ du billet. Précisons que 3500 places assises étaient mises en vente et que 5500 places debout sont disponibles pour ce spectacle du 19 août pour ainsi atteindre la capacité maximale de l’Amphithéâtre, soit 9000 spectateurs.

Le directeur de la Corporation des événements de Trois-Rivières Steve Dubé n’était pas en mesure de préciser le nombre global de billets vendus en après-midi vendredi mais il a indiqué que si la courbe de vente observée jusque-là se maintenait, il avait bon espoir que tous les billets soient écoulés lundi. «Ce qu’on peut dire, c’est que les ventes sont conformes à nos prévisions. Je ne peux rien garantir mais si la tendance se maintient, tous les indicateurs nous disent qu’on fera salle comble. Il faut dire que pour ce qui est de l’espace gazonné, on n’a pas tellement de base de comparaison; la seule fois où on a rempli cette section, c’était pour le spectacle de Céline Dion en août 2016.»

Pour ce qui est de la popularité globale du spectacle de Bryan Adams, elle ne surprend pas le directeur général. «Je ne suis pas étonné parce que c’est un artiste qui rejoint toujours un très vaste public et que même si certains de ses succès datent un peu, sa musique a très bien vieilli et s’écoute toujours aussi bien. Par ailleurs, ceux qui l’ont vu en spectacle savent qu’il offre encore et toujours une excellente performance.»

Vendredi, dès 11 h, la tendance de la veille s’est confirmée à savoir que ce sont les billets les plus chers, de qui se sont vendus le plus rapidement. Pour ce qui est de l’achalandage sur le site Internet, il a été nettement plus important que la veille. Cela tend à confirmer l’hypothèse de Steve Dubé selon laquelle des abonnés à l’infolettre de l’Amphithéâtre Cogeco n’ayant pu se procurer des billets pour des places assises jeudi matin à cause du nombre limité de billets disponibles, ont repris leur quête vendredi en même temps que les clients provenant de l’ensemble de la population.

Autre motif de satisfaction: on a démontré la stabilité du système informatique devant un achalandage qui pourrait difficilement être plus important. Certains se souviendront peut-être qu’en avril 2016, lors de la mise en vente des billets pour le spectacle de Céline Dion, le système avait cédé sous la pression. Il avait par la suite été remplacé et l’efficacité du réseau à gérer une demande extrême vient d’être confirmée.