L'été britannique s'amène à la salle J.-Antonio-Thompson avec les spectacles, Orchestra! avec le Beatles Story Band et Britishow, le roadtrip musical.

Beatles Story Band: une version symphonique qui charme

C'est le cas de le dire, l'esprit britannique s'emparera de la salle J.-Antonio-Thompson cet été. Le spectacle Orchestra! avec le Beatles Story Band qui est présenté à Trois-Rivières depuis samedi et jusqu'au 12 août a d'ailleurs mis la barre haute pour le début de cet été britannique à Trois-Rivières.
Alors que le spectacle Britishow, le roadtrip musical s'amènera à la salle J.-Antonio-Thompson du 18 août au 9 septembre prochain, Orchestra! avec le Beatles Story Band a pour sa part commencé cet été britannique avec un voyage musical plus que réussi.
Plus de 50 ans après la célèbre popularité du groupe des années 60, on peut dire que la renommée de leurs chansons qui sont à la fois rassembleuses et intemporelles ne s'est pas encore essoufflée en 2017.
Après une mise en contexte racontant l'histoire du célèbre groupe les Beatles, Jonh Lennon (Norman Di Blasio), Paul McCartney (Pascal Tirapani), George Harrison (Ronald Stutz) et Ringo Starr (R.D Harris) font leur entrée sur scène en compagnie d'un orchestre et de panneaux lumineux qui projettent des images reliées à chaque chanson.
Dès leur entrée sur scène et pendant plus de deux heures, la Beatlemania s'est emparée de la salle, avec les populaires chansons des années 60. Que ce soit A Hard Day's Night, Twist and Shout, I want to Hold Your Hand ou encore la populaire Hey Jude, le public n'a pas hésité à prendre part à cet immense rassemblement d'autrefois en chantant et dansant sur les airs populaires du groupe les Beatles.
Bien que plusieurs pièces du groupe ont, à la base, une petite touche symphonique, c'est une version entièrement symphonique que présente le Beatles Story Band, à Trois-Rivières cet été. Ce dernier est accompagné de huit musiciens, notamment un pianiste, un quatuor féminin à cordes et une section de cuivres masculine. On peut dire que c'est un véritable ajout au groupe, qui permet d'apprécier encore plus les pièces dans toute leur splendeur.
Ce duo improbable entre les Beatles et un orchestre n'est donc pas à négliger puisque ce mariage amène les spectateurs dans une tout autre ambiance. Laissant toute la place à l'orchestre à de nombreuses reprises, ces moments forts très appréciés des spectateurs ont permis de profiter de la beauté instrumentale des mélodies.
Alors que la nostalgie était au rendez-vous pour plusieurs, l'ambiance déchaînée était elle aussi présente du début à la fin.
La preuve que Beatles Story Band a fait son chemin au cours des dernières années avec son spectacle original, le quatuor, grâce à son interprétation, incarne d'une main de maître les Beatles. Avec un Paul McCartney gaucher, les costumes de l'époque et l'interprétation du groupe, c'était parfois à s'y méprendre.
La deuxième partie du spectacle était toutefois très différente et colorée, à l'image de leurs chansons popularisées à la fin de cette décennie. Leurs costumes colorés et le changement de look donnent ainsi le ton à cette deuxième partie fort attendue.
Malgré les quelques petites imperfections vocales, il est difficile de ne pas se laisser prendre au jeu et de ne pas retomber en amour avec ce célèbre groupe qui est gravé dans la mémoire de plusieurs générations.