Le dernier continent: entrée en matière d’une trilogie dystopique

Marie-Michelle Savard, une nouvelle voix de la littérature dystopique.

Le lancement du premier roman de Marie-Michelle Savard qui a eu lieu jeudi soir au Broadway marque l’émergence d’une nouvelle voix créative dans l’univers du roman dystopique. Avec Notre côté du mur, le premier tome de la trilogie Le dernier continent, la Shawiniganaise exprime son amour pour la nature et sa vision imaginaire de la vie si un seul continent survivait à La Colère de la Planète, soit la fin de l’Ancien Monde.