La firme IceWorks a confirmé la production d’une série d’animation qui aura pour personnage central Amos Daragon. De g. à dr. : l’homme d’affaires et investisseur Gilles Bélanger, le producteur Sylvain Viau, d’IceWorks Animation, la mairesse de Magog Vicki-May Hamm, le directeur général de Magog Technopole André Métras et l’auteur Bryan Perro.

Amos Daragon: La série animée confirmée

Élaboré il y a une dizaine d’années, le projet de série d’animation inspirée des aventures du personnage Amos Daragon pourra enfin voir le jour. La firme IceWorks Animation, à laquelle est associé l’auteur Bryan Perro, produira une première série d’émissions à Magog, où elle est installée.

Ayant piloté le projet, le producteur créatif Sylvain Viau confie avoir complété ses démarches en vue de dénicher du financement lundi matin. Il a dû travailler avec acharnement pour mener le bateau à bon port et est arrivé à ses fins.  

« La structure financière est confirmée depuis ce matin (lundi). C’est grâce au soutien de la région de Magog que ce projet se concrétisera », a déclaré M. Viau lors d’une conférence de presse tenue en après-midi à Magog.

IceWorks a prévu produire une première série de 13 épisodes, qui constitueront une suite aux histoires racontées dans les romans de Bryan Perro mettant en vedette Amos Daragon. « On en fera 13 pour débuter, mais le but, c’est d’en faire plus que ça, précise le producteur. D’ailleurs, je commence dès aujourd’hui à travailler pour créer une deuxième saison. »

Au départ, Sylvain Viau avait planifié lancer la production d’une première série de 26 épisodes. Des difficultés liées au financement l’ont toutefois forcé à revoir ses plans. Il misait notamment sur la participation financière d’Investissement Québec, un scénario qui a finalement avorté.

Tel qu’annoncé il y a déjà plusieurs mois par La Tribune, Radio-Canada diffusera la première série, tout comme la chaîne ontarienne TFO. D’autres diffuseurs s’ajouteront fort probablement à cette liste dans l’avenir.

M. Viau affirme que plus d’une cinquantaine d’emplois seront créés dans la région de Magog grâce à ce projet. « Ce sera fait à 100 pour cent au Québec. C’est majeur, parce que dans le dessin animé, c’est très rare qu’un projet se réalise entièrement dans la province », remarque-t-il.

« Magnifique »

Présent à la conférence de presse, Bryan Perro n’a pas caché son excitation. « C’est un magnifique moment pour moi aujourd’hui, a-t-il déclaré. J’ai toujours dit qu’on était capable de gérer nos affaires nous-mêmes en création au Québec. »

Bryan Perro a chaudement applaudi le travail abattu par Sylvain Viau au cours des dernières années. « Il a la tête dure, a-t-il blagué. Par deux fois, je lui ai dit qu’on arrêtait tout, car je n’y croyais plus. Mais c’est un homme qui a la foi. »

Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm a noté que plusieurs intervenants locaux ont mis l’épaule à la roue pour que ce projet de 5,3 millions $ prenne forme. Magog Technopole, la MRC de Memphrémagog, le député d’Orford Pierre Reid ainsi qu’un groupe de gens d’affaires piloté par l’entrepreneur Gilles Bélanger ont tous joué un rôle important dans ce dossier.

IceWorks a par ailleurs entrepris la production de trois longs métrages qui auront pour personnage central Amos Daragon. Le réputé collectif de réalisateurs québécois RKSS est associé à cet autre projet.