Bryan Perro, l'auteur d'Amos Daragon.

Amos Daragon à la conquête du dragon chinois

SHAWINIGAN — Amos Daragon, le jeune héros de Bryan Perro, se lance à la conquête du dragon chinois. Perro Éditeur a annoncé dimanche que la très populaire série de romans jeunesse sera distribuée en Chine.

L’éditeur de la région a signé une entente de publication avec Shanghai Fengxuan Comic. Il s’agit d’un important éditeur de cette mégalopole chinoise de 24 millions d’habitants. 

Amos Daragon est déjà traduit dans 22 langues et présent dans 26 pays. Une percée en Chine avec son gigantesque bassin de lecteurs potentiels représente toute une avancée pour Perro Éditeur.

«C’est un très grand honneur que d’être publié dans un pays où la culture est un enjeu d’importance nationale. Je crois qu’Amos Daragon aura une vie longue et prospère en Chine avec Fengxuan», affirme Bryan Perro, le créateur d’Amos Daragon. «La Chine s’ouvre beaucoup à la culture. Et il y a une clientèle qui recherche les univers fantastiques comme Amos Daragon


Il y a un véritable engouement actuellement en Chine pour les univers fantastiques.
Bryan Perro

Cette entente a été signée par l’éditrice Gabrielle Gilbert-Hamel lors d’une visite du 15 au 19 novembre de l’organisme Livres Canada au Salon du livre de Shanghai. 

Shanghai Fengxuan Comic croit au potentiel d’Amos Daragon. Et si cette entreprise voit juste, les aventures du héros de Bryan Perro pourraient bien être découvertes par des millions de jeunes Chinois. Le dernier grand succès de cette maison d’édition, Soul Land, a franchi le cap des 30 millions d’exemplaires vendus. Le goût pour les univers fantastiques est croissant au pays de l’empire du Milieu. 

«Il y a un véritable engouement actuellement en Chine pour les univers fantastiques. C’est après tout le pays des dragons», expliquait l’auteur, au milieu d’une séance de signatures au Salon du livre de Montréal. «Cet engouement dépasse la Chine et touche l’Asie. On l’oublie, mais l’endroit sur la planète après le Québec où Amos Daragon est le plus populaire, c’est au Japon.» Le premier tome de la populaire série jeunesse a déjà été traduit en chinois, afin que les éditeurs puissent se faire une idée de l’œuvre. La traduction des autres tomes ne devrait pas tarder, ce qui permettra de publier l’ensemble des 15 volumes des aventures d’Amos Daragon par la suite. 

Et ce n’est pas tout. Il y a d’autres projets sur la table pour la franchise Amos Daragon. «D’autres projets autour d’Amos Daragon, dont les aventures ont été déployées sur scène à Shawinigan dans La première aventure et Dragao, pourraient également brûler les planches sur les scènes chinoises dans les prochaines années. Des discussions
notamment sur une coproduction avec des partenaires de Pékin sont en cours», explique Perro Éditeur.

L’annonce de la publication en Chine des livres d’Amos Daragon est donc de très bon augure pour les spectacles. Lors d’un récent voyage en Chine avec Culture Shawinigan, dont il est le directeur général, Bryan Perro a rencontré un propriétaire de 200 salles de spectacles. 

«Il est justement à la recherche de productions étrangères qui pourraient jouer dans ses salles», précise Bryan Perro.

L’auteur à succès espère que le public chinois aura découvert son héros par les livres, avant de pouvoir se plonger dans les spectacles multimédias.