C’est avec une grande excitation qu’on a annoncé mardi l’acquisition par Culture Trois-Rivières d’un orgue virtuel qui sera désormais disponible aux différents organismes culturels de la ville. Pour l’occasion, on retrouvait, de gauche à droite: Jean-Éric Guindon, président de Pro-Organo Mauricie, Denise Thompson, fille de J.-A. Thompson, Claude Beaudoin, organiste, Suzanne Thompson, fille de J.A. Thompson ainsi que Stella Montreuil, présidente de Culture Trois-Rivières et Nancy Kukovica, directrice générale de Culture Trois-Rivières.

Achat d’un orgue virtuel

Trois-Rivières — Dans une volonté de promouvoir l’orgue sous toutes ses formes, l’organisme Pro-Organo Mauricie s’est joint à Culture Trois-Rivières pour procéder à l’acquisition d’un orgue virtuel. L’instrument électronique portera le nom d’Orgue virtuel J.-A.-Thompson en hommage à ce grand organiste trifluvien.

L’instrument a été acquis pour une somme d’environ 20 000 $ grâce notamment à l’apport financier d’un fonds qu’avait jadis institué J.-Antonio Thompson en précisant qu’il devait être consacré au développement de l’orgue dans la région.

Précisons qu’un orgue virtuel est un logiciel qui reproduit tous les sons d’un véritable orgue à tuyaux avec toutes ses nuances et subtilités. Il nécessite d’ailleurs un pédalier ainsi que des claviers tout en étant évidemment contrôlé par un ordinateur. Un des avantages de l’orgue virtuel sur le traditionnel, c’est que le premier est en mesure d’adopter différentes sonorités empruntées à différents instruments à travers le monde. Il peut ainsi adopter les sonorités de l’orgue romantique français de l’égise St-Étienne de Caen, orgue baroque de l’église St-Maximin d’Aix-en-Provence ou même d’un orgue de théâtre comme on en retrouvait dans les salles de cinéma du début du XXe siècle.

Cette nouvelle acquisition pour Culture Trois-Rivières sera disponible pour tous les organismes culturels trifluviens et comme il est facile à transporter, il sera beaucoup plus facile d’accès que ne le sont les différents orgues traditionnels répartis sur le territoire de la région.

Une occasion est d’ailleurs offerte au grand public d’entendre l’instrument le vendredi 23 février prochain, dès 19 h, dans le cadre d’un match d’improvisation qui aura lieu à la chapelle du Séminaire de Trois-Rivières sous la houlette de Pro-Organo Mauricie. Pour l’occasion, deux équipes de trois organistes s’affronteront, improvisant tant sur le nouvel instrument que sur l’orgue de la chapelle.

Les billets pour cette rencontre sont en vente au coût de 20 $ auprès de proorgano.ca ou au numéro 819-372-7652.