Raymond Ouimet et Mona Tremblay attendent quelque 3000 personnes au Festival country western de Saint-Paulin.

3000 personnes attendues au Festival country western de Saint-Paulin

SAINT-PAULIN — L’organisation du Festival country western de Saint-Paulin s’attend à accueillir quelque 3000 personnes en 2019, soit 1000 personnes de plus qu’en 2018.

Le comité organisateur croyait attirer 3000 visiteurs en 2018 en se basant sur l’achalandage des dernières années. Sauf que le festival de l’an dernier s’est déroulé alors que les températures dépassaient régulièrement les 30 degrés. La clientèle des véhicules récréatifs a baissé: au lieu d’accueillir 400 véhicules récréatifs, le bilan est de près de 300.

«On était carrément dans la canicule. Et il y avait des travaux sur des routes. On a eu moins de monde. Mais ça a bien été quand même», explique Mona Tremblay, qui dirige le festival avec son conjoint, Raymond Ouimet.

Cette diminution de l’achalandage ne décourage nullement Mme Tremblay. Elle dirigera ce festival pour une deuxième année.

«On aime ça. C’est agréable de rencontrer les gens chaque année. On a des gens qui reviennent. On est une famille», raconte celle qui continue d’organiser avec son conjoint le Festival country de Saint-Roch-de-l’Achigan, en juillet, et qui est à la tête d’un festival du même genre à Saint-Barthélemy, en août.

La programmation du Festival country western de Saint-Paulin présente plus de 20 spectacles, du 2 au 7 juillet. Des artistes comme Steeve Desmarais, David Bernatchez, Stéphanie Labbé et Danny Sylvestre seront de la partie.

Le festival commence le mardi 2 juillet avec une soirée de danse animée par Roland Pelletier au centre multiservice Réal-U.-Guimond. Le fondateur du festival country a donné un coup de main à l’organisation de l’édition 2019.

Les spectacles du festival se déroulent sous un chapiteau installé au terrain des loisirs.