Le maire de Nicolet, Alain Drouin.

Vers une année record en construction à Nicolet

«La construction est encore sur les chapeaux de roues. On est sur le bord d'atteindre l'année record. On est encore sur un nuage.»
Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, le maire Alain Drouin manquait d'épithètes pour exprimer son enthousiasme face aux dernières statistiques mensuelles sur les permis de bâtir.
C'est que leur valeur approche les 30 millions $ (29 664 750 $) pour les huit premiers mois de 2014 alors que la moyenne annuelle des dix dernières années est plutôt de 18,3 millions $.
Fait à signaler, au début des années 2000, le sommet de près de 33 millions $ qui avait alors été enregistré était attribuable en bonne partie aux travaux de rénovation d'une vingtaine de millions de dollars à l'École nationale de police du Québec.
Mais ce qui réjouit particulièrement le premier magistrat, c'est de voir bondir le nombre de demandes pour la mise en chantier de nouveaux logements.
Depuis janvier, pas moins de 102 permis de construction ont été émis à cet effet contre une moyenne annuelle de 63 au cours des dix dernières années qui, sans le boom de 222 unités en 2011, serait évidemment moindre.
«Quand la construction va, tout va. Et le propriétaire de Rovibec me disait récemment que la Ville a plusieurs atouts pour attirer davantage de résidents», a conclu le maire Drouin.