Le jeune pianiste Antoine Rivard-Landry a livré une brillante interprétation du Concerto no 3 de Bartok dimanche avec l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières.
Le jeune pianiste Antoine Rivard-Landry a livré une brillante interprétation du Concerto no 3 de Bartok dimanche avec l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières.

Une symphonie et un pianiste éblouissants!

Marie-Josée Montminy
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste
Le programme du troisième grand concert de la saison de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, dimanche, a fait se côtoyer la majesté d'un classique parmi les classiques, la neuvième symphonie de Beethoven, avec la fraîcheur du talent de la relève, incarnée par Antoine Rivard-Landry qui a livré le troisième concerto pour piano de Bartok.