La Ville de Trois-Rivières a fermé ses patinoires en raison des conditions climatiques.

Une semaine de relâche sans patinoires extérieures?

Les caprices de la météo au cours des derniers jours forcent la Ville de Trois-Rivières à fermer les patinoires extérieures sur son territoire, une fermeture qui pourrait être définitive pour la présente saison si le froid ne se remet pas de la partie d'ici les prochains jours.
Pendant que les Municipalités ferment les patinoires extérieures, les patineurs ont envahi les sentiers du Domaine de la forêt perdue de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, qui sont toujours ouverts.
Mardi, la Ville annonçait la fermeture de «certaines patinoires extérieures, ronds de glace, étangs ainsi que le sentier de patinage de l'île Saint-Quentin» pour la saison, à moins qu'une température idéale permette leur réouverture. Sur le site Internet de la Ville, l'ensemble des patinoires extérieures étaient toutefois indiquées comme étant fermées.
«C'est très tôt dans la saison», reconnaît le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant. En temps normal, les patinoires municipales ferment vers la mi-mars pour le reste de la saison, soit peu après la semaine de relâche. Or, avec les caprices de Dame Nature, force est de constater que les amateurs de patinage devront se trouver un autre plan lors de la semaine de relâche, la semaine prochaine.
«Avec les températures printanières depuis une bonne semaine, on tentait de relancer les glaces à tous les soirs, mais dès que la journée commençait, tous les efforts étaient perdus. On continue de se croiser les doigts. Peut-être que nous pourrons rouvrir certaines patinoires quelques jours si la météo collabore, mais si la qualité n'est pas là, ce n'est pas la peine», constate Yvan Toutant.
De telles conditions météorologiques qui se répètent d'année en année prouvent d'ailleurs l'importance de l'implantation de la future patinoire réfrigérée offerte par la Fondation des Canadiens de Montréal, croit M. Toutant.
«Ces équipements deviendront certainement les patinoires extérieures du futur. On pourra ainsi s'assurer de toujours avoir une bonne qualité de glace jusqu'à tard dans la saison, sans se soucier des conditions météo», constate celui qui rappelle que les patinoires extérieures ont dû être fermées à au moins quatre reprises durant la présente saison hivernale.
Pour pallier la fermeture des glaces extérieures durant la semaine de relâche, la Ville a ajouté des heures supplémentaires de patinage libre à l'aréna Jérôme-Cotnoir. Par ailleurs, d'autres heures de patinage libre sont aussi disponibles au Colisée, à l'aréna Jean-Guy-Talbot et au Complexe sportif Alphonse-Desjardins. Les horaires sont disponibles sur le site www.v3r.net sous l'onglet «Services aux citoyens».
Annuellement, la Ville de Trois-Rivières consacre 300 000 $ de son budget à l'entretien des patinoires extérieures par des contractuels saisonniers.
Shawinigan
Du côté de Shawinigan, les patinoires étaient également fermées mardi soir en raison des températures trop douces. Toutefois, la Ville de Shawinigan ne parle pas encore de fermeture définitive pour la saison et a bon espoir que les glaces puissent être rouvertes à temps pour la semaine de relâche.
«Les prévisions pour les prochains jours nous laissent croire qu'on pourra travailler les surfaces. Comme par exemple vendredi et samedi, les températures s'annoncent plus froides la nuit. Nous allons essayer de travailler les surfaces à ce moment-là pour que ça soit utilisable durant la semaine de relâche, explique Véronique Gagnon-Piquès, responsable des communications.
Forêt perdue
De son côté, le Domaine de la forêt perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel semble défier les lois de la nature, alors que tous les sentiers demeurent ouverts et que la glace est de bonne qualité, assure la direction. D'ailleurs, mardi, alors que les patinoires municipales fermaient un peu partout dans la région, les patineurs étaient nombreux sur les sentiers du Domaine.
«On a travaillé fort pour que ça reste beau. Ici, la glace est un peu plus haute que le sol ce qui fait qu'il ne se crée pas d'accumulation d'eau. Ça aide à garder la qualité de la glace même durant le redoux», explique Jean-Pierre Binette, propriétaire.
Ce dernier prévoit tout de même qu'avec les températures prévues mercredi, les activités seront arrêtées. Toutefois, dès mercredi soir, le travail reprendra pour rebâtir les sentiers et permettre aux patineurs de venir.
«Ils annoncent des températures sous zéro pour toute la semaine à venir. Nous, on prédit que nos conditions seront belles pour la semaine de relâche», constate M. Binette.