«Je suis écoeuré de l'hiver», déclare François Houde.

Une question de lumière

Magnifique journée, vendredi. Soleil intense, un froid vif mais vivifiant. Ne soyez pas naïfs, c'est une feinte: les nuages reviendront dès aujourd'hui amplifier les effets désastreux de la dépression saisonnière. Frapper de pauvres gens déjà au tapis, autrement dit.
Incluez-moi dans le lot: je suis écoeuré de l'hiver. C'est ce que je me répétais comme un mantra dans la voiture quand la météorologue de Radio-Canada est venue en rajouter: il paraît que statistiquement, 25 % de toute la neige hivernale tombe en mars. Non seulement on est déjà à terre mais en plus, on va bientôt être enterrés. Merci bien, Mme Météo, et sachez que toute vérité n'est pas bonne à dire comme le démontrent quotidiennement nos politiciens.
Mon diagnostic est limpide: je manque de lumière, de soleil et d'argent pour aller dans le sud. Je suis blême comme un albinos qui porterait la burqa. À côté de moi, Dracula a l'air d'une Miss Hawaiian Tropic qui aurait oublié son rendez-vous pour le limage de dents. Je manque de vitamine D comme les premiers colons manquaient de C. J'ai le scorbut de l'âme.
J'ai un avantage sur mes ancêtres. Deux, en fait: la luminothérapie et de l'électricité en excédent pour l'appliquer. C'est combien une lampe de luminothérapie? Ça dépend, répondent Jean Coutu, Sears et Walmart. Comme vous voyez, j'ai opté pour les plus éminents spécialistes. Le problème dans les grands magasins, c'est de savoir dans quel département trouver l'objet: la quincaillerie, la santé, la décoration, la psychiatrie?
Dans la littérature, il y a unanimité sur un fait: ça prend impérativement une lampe diffusant 10 000 lux. Moi qui pensais que le luxe était superflu. Vous voyez bien que je suis malade: en forme, je n'aurais jamais fait aussi mauvais jeu de mots. Reste que je ne sais même pas ce qu'est un lux mais que j'en veux 10 000. La vie est absurde.
Pour environ 250 $, on peut avoir la Day Light Sky, une lampe dont la boîte indique qu'elle est recommandée et utilisée par les experts; pas d'erreur possible. On ne parle pas ici d'une banale lampe, mais d'un véritable système pour vous remettre les neurones au garde-à-vous. Une combinaison foudroyante de luminothérapie et de thérapie par les ions. Vous vous
envoyez quelques antidépresseurs avec ça et vous êtes sur la même longueur d'ondes que Marcel Aubut.
Voyez-vous, l'appareil lance dans l'air des ions négatifs à peu près au rythme où Pauline Marois lance des subventions par les temps qui courent: à profusion. Les deux procédés ont, sur les bénéficiaires, un semblable effet moral positif.
Il est aussi inscrit que la lampe aide la régulation du sommeil, ce qui n'est guère un problème dans mon cas. Seulement, si elle peut aussi empêcher de ronfler, alors là, ma blonde est preneuse sur-le-champ. Pour moi, pas pour elle, évidemment.
Il y a aussi la lampe Sun Touch Plus de Nature Bright à 190 $. Celle-là nous suggère de nous régénérer avec une bouffée d'air marin et une lumière énergisante. Comme l'air marin sent le plus souvent les organismes marins en décomposition, je vais me contenter de la lumière énergisante.
On trouve également chez Walmart un appareil de luminothérapie qui vient dans un élégant coffret. C'est une petite lampe de poche avec ampoules DEL blanches sur lesquelles il suffit de poser des couvercles translucides dans un choix de neuf couleurs thérapeutiques. Pour l'équilibre émotif, on recommande le rouge rubis. Pour neutraliser l'énergie négative, l'anthracite. Pour la paix et l'harmonie, on suggère le vert. Pour la créativité et l'inspiration, c'est le pourpre. À ce stade-ci de votre lecture, vous avez évidemment compris que je n'ai pas utilisé le pourpre, ni même acheté l'appareil, du reste, mais ça se pourrait que je le fasse pour envoyer un exemplaire à Vladimir Poutine en n'incluant que le couvercle vert.
Pour les dépressions bénignes ou la prévention, on suggère un simple réveille-matin dont la lampe crée une simulation d'aube dans votre chambre à coucher. Pour moi qui me réveille généralement vers midi, j'aurais peur de vivre en constant décalage horaire. Pas de problème, les lampes de luminothérapie règlent également ce problème-là. C'est écrit sur la boîte.