Andréanne A. Malette a récemment lancé son premier album à saveur pop et folk, Bohèmes, qui regroupe 13 de ses compositions.

Une liberté de création non négociable

Oui, Andréanne A. Malette est passée par la «machine» Star Académie, mais il ne faut pas croire que le disque qu'elle vient de faire paraître sonne le préfabriqué. La candidate au célèbre concours télévisé a toujours tenu à se faire valoir avec ses propres compositions, et ce sont ses créations, paroles et musique, qu'elle a gravées sur ce premier album.
«C'était non négociable», répond-elle quand on lui demande si elle a bénéficié de toute la liberté souhaitée pour ce premier opus sous l'égide des Productions J. «Je savais que je voulais faire un disque. Je voulais me trouver une équipe. C'est ça que je voulais aller chercher à Star Académie, avec la visibilité. Les Productions J m'ont proposé de rester avec elles pour l'album», raconte la chanteuse.
«On a fini la tournée de Noël le 31 décembre 2012 et une semaine après, on commençait à travailler sur l'album. Ça a été un processus d'un an», poursuit l'auteure-compositrice-interprète qui a sélectionné pour ce disque 13 de ses compositions, écrites entre 2007 et 2012. L'album a été réalisé par Jean-François Lemieux, qui a entre autres collaboré avec Daniel Bélanger, Kevin Parent et Pascale Picard.
«Ça allait de soi que j'enregistre mes compositions. Le public aurait trouvé ça étrange que je devienne tout à coup une interprète. Je voulais un album qui me ressemble. Pour pouvoir défendre cet album-là en show et en entrevue, il fallait qu'il me ressemble!», réitère-t-elle.
Originaire de Granby, Andréanne A. Malette a commencé à composer ses propres chansons à l'âge de 15 ans, quand elle a découvert la guitare. Elle jouait du piano depuis l'âge de six ans, et a transféré à la guitare quelques notions de base. «En général, je ne retire pas de plaisir à interpréter les chansons des autres. J'ai tout de suite écrit une chanson. J'étais une personne assez introvertie, et quand j'ai découvert ce mode d'expression-là, j'ai vomi plein de chansons!», formule-t-elle.
Andréanne, qui a aussi pratiqué la danse pendant une dizaine d'années, était de tous les spectacles à l'école secondaire, en danse comme en musique. Puis à la fin de son secondaire, elle a commencé à se produire devant un public hors des murs de l'école, et a assuré les premières parties de spectacles d'artistes comme Mara Tremblay, Jonas, Pascale Picard et même Simple Plan lors de leurs passages respectifs dans sa région.
Après des études collégiales en arts et lettres profil cinéma au Cégep de Granby, elle a suivi le programme de l'École nationale de la chanson de Granby, qui propose une formation de dix mois aux auteurs-compositeurs-interprètes. Elle a aussi participé à différents concours, dont celui de sa ville natale où elle a atteint les demi-finales. «J'arrive toujours deuxième, aux concours!», observe-t-elle en remontant même à ses participations à Secondaire en spectacle.
Un concours qu'Andréanne a gagné est celui lancé par l'équipe du téléroman Yamaska, qui a choisi sa chanson L'autre rive pour l'intégrer à l'émission. Cette pièce l'a suivie tout au long de son parcours à Star Académie, dès les auditions, et elle conclut maintenant son nouvel album.
«Cette chanson était une commande, alors elle me touchait peut-être un peu moins. Mais elle m'a ouvert toutes les portes. Je lui dois quelque chose! Je l'ai écrite en une demi-heure. C'est comme si quelqu'un m'avait envoyé cette chanson, me l'avait dictée», confie l'artiste.
L'album comporte aussi une pièce en anglais, You're Part of Me, chantée en duo avec François Lachance, rencontré à l'Académie. La plupart des chansons d'Andréanne A. Malette évoquent l'amour: «C'est l'amour sous toutes ses formes. C'est comme un journal intime qui parle de relations, d'amitié, de voyages... Mais ça parle principalement d'amour. Les jeunes filles vont se reconnaître!»
En lançant son album le 20 février, la chanteuse présentait aussi son troisième extrait, Mes habitudes. Deux autres avaient précédé, soit Bohèmes en juin 2012 et Les cons en octobre dernier.