La chanteuse shawiniganaise Jennifer Gélinas est infirmière de nuit aux soins intensifs de l'hôpital Sainte-Justine. Elle a composé une berceuse dont les profits de la vente sont entièrement remis à la Fondation CHU Sainte-Justine.

Une chanson pour Sainte-Justine

C'est en tenant dans ses bras un petit bébé de 20 jours, aux soins intensifs du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, que Jennifer Gélinas a ressenti l'élan qui allait mener à la création de la chanson Ta bonne étoile. La pièce composée par l'infirmière originaire de Shawinigan est maintenant vendue au profit de la Fondation CHU Sainte-Justine.
«Ça fait environ deux ans que je travaille comme infirmière à Sainte-Justine. Avant d'avoir mon poste aux soins intensifs, je me suis promenée partout dans l'hôpital, et j'ai vu plusieurs cas. Une nuit, je tenais un poupon dans mes bras et je lui parlais. Et les paroles de la chanson me sont venues instantanément», raconte celle qui chante depuis l'enfance, et que l'on a pu voir et entendre dans divers concours et festivals de la région depuis une dizaine d'années.
Si Jennifer Gélinas s'est surtout produite en public en tant qu'interprète, elle avait collaboré à l'écriture des chansons du duo qu'elle a formé avec Antonio Idiaquez, D'Kaña, aujourd'hui dissout. Ta bonne étoile est la première chanson qu'elle composait seule, parole et musique.
«J'ai fait un démo avec des amis musiciens, et j'ai appelé la fondation pour la proposer. Je voulais pouvoir vendre la chanson et remettre tous les profits à la fondation. Il fallait que je trouve des commanditaires», raconte la chanteuse avant d'énumérer tous les partenaires qui l'ont aidée à enregistrer la chanson pour limiter les coûts de production.
«C'est une berceuse pop. Les paroles des couplets sont réconfortantes pour l'enfant, tandis que dans le refrain, je montre la force qu'ont ces enfants-là. Je voudrais que la chanson tourne à la radio, que les gens l'entendent, l'achètent, et que la fondation fasse le plus d'argent possible!», indique Jennifer Gélinas en parlant de la pièce disponible sur la plupart des plateformes numériques, et aussi en «vrai disque» en magasin.
La chanteuse souhaite poursuivre l'aventure en enregistrant éventuellement un album solo. «J'ai pris du recul après D'Kaña. Je reviens à mes racines plus pop rock, alors que D'Kaña était plus latino. Ta bonne étoile est la première chanson que j'ai écrite au complet, et ça m'a donné confiance en moi. Je suis en train de travailler avec mes amis musiciens, mais je n'ai pas de date prévue pour un enregistrement. Je veux prendre mon temps pour que ce soit à mon image», conclut-elle.