Un mauvais départ coule les Cataractes

Amorcer le match en retard face à une équipe qui traverse les meilleurs moments de sa saison, c'est loin d'être l'idée du siècle. Les Cataractes l'ont appris à leurs dépens vendredi soir à Val-d'Or, renversés 4-3 par les Foreurs qui ont été en mesure de protéger une courte avance d'un but en fin de match.
Les visiteurs étaient dominés 4-2 après 40 minutes et un but de Brandon Gignac au début de la troisième période leur a permis d'espérer sortir de l'aréna avec au moins un point. Ils ont mis de la pression sur la défensive des Foreurs, qui a résisté.
«On a joué une bonne troisième mais on a manqué de temps. Et c'est arrivé car notre niveau d'intensité n'était pas adéquat en début de match», pestait Martin Bernard, déçu de repartir les mains vides. «Les Foreurs trichent offensivement, on le savait. Nos gars étaient avertis qu'ils auraient toujours un de leurs joueurs dans le dos. Malgré ça, ils nous ont fait mal paraître à plusieurs reprises en début de match. C'est plate mais les gars viennent d'apprendre qu'on ne les prévient pas pour rien des tendances d'une équipe.»
Dans la défaite, Anthony Beauvillier a atteint le plateau des 40 buts. Gabriel Slight a réussi l'autre filet des Cataractes, qui vont affronter les Huskies à Rouyn-Noranda samedi soir.