Geneviève Savard et Jean-François Cossette lanceront le Marché Notre-Dame le 8 décembre prochain.

Un espace de gastronomie urbaine au centre-ville

Pour pallier l'absence de marché public à Trois-Rivières, et du même souffle combler le manque d'épicerie au centre-ville, un couple originaire de Saint-Maurice pendra la crémaillère, le 8 décembre, du Marché Notre-Dame, un concept culinaire qui allie vente de denrées et produits du terroir régional, café et restaurant.
Cet espace de gastronomie urbaine ouvrira ses portes dans l'ancien local du Colimaçon, situé au 1522, rue Notre-Dame Centre à Trois-Rivières.
Au menu du Marché Notre-Dame: pains et viennoiseries issus des fourneaux des Gâteries d'Oli, fruits et légumes de saison récoltés dans les sillons de la Ferme Maurice, fromages biologiques de la Fromagerie F.X. Pichet, cafés également biologiques de la P'tite Brûlerie de Deschambault, Miels des 3 Rivières, ainsi que les produits sucrés de Tout-à-l'érable et alcoolisés du Domaine & Vins Gélinas. 
Les propriétaires du Marché Notre-Dame, Geneviève Savard et Jean-François Cossette, invitent les producteurs de la région à les rejoindre et à exposer leurs créations gastronomiques dans la vitrine de leur commerce.
«On habite Saint-Maurice, mais on vient souvent à Trois-Rivières. Et comme il n'y a pas d'épicerie au centre-ville et que beaucoup de monde n'a pas de voiture, on s'est toujours demandé comment ils faisaient. Donc ça va améliorer la vie au centre-ville et, pour nous, ça marie trois passions: la ferme, le café et la bouffe», note Mme Savard, qui a fait des études en cuisine et qui est propriétaire de la micro-ferme maraîchère Ferme Maurice à Saint-Maurice.