La saison des Cataractes a pris fin avec un revers de 6-2 mercredi soir au Centre Gervais Auto. À l'issue de la rencontre, les joueurs ont tenu à remercier les partisans qui les ont encouragés en cette campagne difficile.

Un apprentissage difficile, mais un avenir prometteur pour les Cataractes

Le Nouvelliste a profité du dernier match de la saison des Cataractes pour sonder les partisans sur des sujets différents.
Voici les réponses que nous avons obtenues:
1- Était-ce trop optimiste pour les Cataractes de viser un top 10 avant la saison?
Compte tenu des changements de joueurs, beaucoup plus jeunes, je pense que c'était trop optimiste d'y aller d'une telle prédiction. Mais l'entraîneur est bon et il compte sur de bons gars qu'il a réussi à amener loin. Je n'aurais pas pensé qu'ils auraient fait les séries.
- Suzanne Maltais, Shawinigan
Ce n'était pas réaliste avec une équipe si jeune. Les Cataractes ont un bon gardien, mais une défensive assez poreuse. Tout de même, lorsqu'ils sont venus jouer à Baie-Comeau, ils ont offert de bonnes performances et ils n'ont pas lâché.
- Carol Girard, Baie-Comeau
2- Une qualification pour les séries éliminatoires représente-t-elle un exploit en soi pour les Cataractes?
Prendre part aux séries éliminatoires, c'est un bonus pour eux. On ne les voyait pas du tout là après leur début de saison très difficile. Ils ont appris à perdre cette année, ils apprendront à gagner l'an prochain.
- Jocelyn Beaulieu, Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Je pense que oui. Ils se sont bien battus toute l'année et ils ont vendu leur peau chèrement en plus de travailler. C'est dommage qu'il y ait une si petite foule pour les encourager.
- Dominic Ricard, Shawinigan
3- Êtes-vous optimiste quant au futur des Cataractes?
Oui, je le suis. N'eut été de leurs 11 défaites en début de saison, ils n'auraient pas été loin du Top 10. Ils ont une bonne base de jeunes joueurs, de bonnes ressources dans le midget AAA et une banque intéressante de choix. L'avenir est très bon pour les Cats.
- Jean-Philippe Glaude, dépisteur des Prédateurs de Nashville
Le fait qu'ils ont participé aux séries éliminatoires va leur avoir fait apprendre beaucoup. Les joueurs se sont améliorés toute l'année, en plus d'avoir une excellente éthique de travail. C'est certain que dans deux ou trois ans, ils vont avoir une équipe très compétitive.
- Pascal Leclaire, gardien retraité LNH