Le lancement de la programmation des Nuits polaires a été fait mardi en présence de Patrick Dupuis, président de la SDC, de Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements, et du maire Yves Lévesque.

Trois samedis de fête aux Nuits polaires

Ce n'est plus durant une fin de semaine, mais durant trois samedis d'affilée que les Nuits polaires convient les familles et les citoyens à faire la fête au centre-ville de Trois-Rivières.
À sa 11e année, l'événement les Nuits polaires amorce un changement d'orientation basé sur une volonté de se démarquer des fêtes de quartier. Fini donc les structures gonflables, les sculptures de glace et autres labyrinthes. Les Nuits polaires sont maintenant un festival musical extérieur présenté sur une scène installée sur la rue des Forges à l'angle de la rue Champlain.
«C'est vraiment de l'événementiel qu'on veut faire cette année. Le mandat de la Corporation est de diversifier l'offre et de surprendre les gens. C'est un premier test cette année d'étirer les Nuits polaires sur trois soirs, avec trois thématiques pour trois clientèles différentes», mentionne Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières qui organise les Nuits polaires.
Le samedi 18 février, la soirée rock rassemblera Jael Bird Joseph, Jonas and The Massive Attraction et DJ Prince Lambert. Le hip hop sera à l'honneur le samedi 25 février avec Moses Hart, Koriass et le duo Karim Ouellet et King Abid qui seront présents comme DJ.
Les Nuits polaires prendront fin le samedi 4 mars avec le traditionnel feu d'artifice au parc portuaire ainsi que les prestations des groupes Domino et DJ Max.
«Trois fins de semaine animées, c'est un beau changement, Avec la scène sur des Forges, on a eu de beaux feedbacks l'an passé. Les Nuits polaires sont un événement rassembleur. La chose la plus importante est de faire vivre le centre-ville à l'année. C'est bien parti», note Patrick Dupuis, président de la Société de développement commercial du centre-ville, en rappelant que la patinoire du parc Champlain sera ouverte jusqu'à minuit durant les Nuits polaires.
Le budget de fonctionnement des Nuits polaires demeure à 100 000 $. L'abandon des activités de jour permet à l'organisation de dégager les sommes nécessaires pour embaucher des artistes de renom.
Si la nouvelle formule apporte beaucoup de succès, il est possible que les Nuits polaires soient prolongées lors de l'édition de 2018.
L'accès demeure gratuit.