Si tout se déroule comme prévu, cet immeuble à bureaux sera démoli au cours des prochains mois pour céder sa place à une résidence pour personnes âgées.

Trois cents logements sur dix étages pour personnes âgées à Shawinigan

Un promoteur privé est intéressé à construire un important complexe résidentiel pour personnes âgées sur l'emplacement actuellement occupé par des bureaux professionnels, au 1000, avenue des Cèdres à Shawinigan. Selon les informations disponibles, il s'agirait d'un immeuble de dix étages renfermant quelque 300 logements.
En séance extraordinaire le 27 mars, le conseil municipal a adopté une modification au règlement de zonage pour permettre la réalisation de ce projet. Ce changement permettrait notamment «d'autoriser la construction d'une habitation multifamiliale de 300 logements possédant 10 étages» sur les lots désignés.
Cette résolution ne représente qu'une étape du processus. Le 18 avril, le comité consultatif d'urbanisme organisera une assemblée publique d'information à l'hôtel de ville pour dévoiler les détails de ce mystérieux projet.
«C'est un promoteur qui veut construire une résidence pour personnes âgées», révèle le maire, Michel Angers. «Le 18 avril, le promoteur sera ici pour expliquer l'ensemble de son projet.»
L'ampleur du complexe ne semble pas trop étonner le maire, qui y voit plutôt une opportunité compte tenu de ce qu'il observe dans le marché immobilier.
«Il y a une très forte demande pour ces résidences», note-t-il. «Au cours des dernières années, nous avons vu des projets dans les secteurs Grand-Mère et Shawinigan-Sud. Nous avons aussi le Domaine Cascades, mais selon l'étude de marché, la demande est toujours grande.»
La construction serait prévue dès cette année. Actuellement, cet immeuble abrite les courtiers immobiliers Re-Max, la Maison de psychologie de l'Énergie, la notaire Karine La Haye, PMA Assurances, le Groupe Investors et la clinique dentaire Lahaie-Lupien. Lors d'une tournée de ces places d'affaires jeudi matin, les divers employés rencontrés semblaient très peu au courant du projet. Mais certains avaient observé que des tests de sol avaient été réalisés en début de semaine.
L'immeuble actuel appartient à l'entreprise Gestion immobilière M.A.M., propriété d'Anne Beaumier, présidente de l'agence Re-Max de Francheville. Tenue à une entente de confidentialité, elle n'a pu s'avancer sur les détails de ce projet pour le moment.
Ce site accueillait jadis un concessionnaire Ford-Lincoln. Dans cet environnement, on retrouve le Centre Gervais auto, Shawinigan High School, le Complexe Jacques-Plante d'Olymbec, les bureaux de la Société d'aide au développement des collectivités du Centre-de-la-Mauricie, des maisons, des duplex et des immeubles d'habitation. Si le promoteur souhaite vraiment construire un édifice de dix étages, la vue sur la rivière Saint-Maurice s'annonce spectaculaire de cet endroit.