Robert Aubin, député fédéral de Trois-Rivières.

Robert Aubin réplique au Bloc

Le député néo-démocrate de Trois-Rivières, Robert Aubin, a tenu à répliquer aux propos du député bloquiste, Louis Plamondon, qui s'est permis de critiquer tout le travail du NPD aux Communes, lors du congrès régional de la Mauricie tenu à Trois-Rivières en fin de semaine.
M. Aubin a déclaré qu'il ne savait trop s'il fallait y voir de la paresse intellectuelle ou de la mauvaise fois de la part de Louis Plamondon qui prétend ignorer «les nombreux dossiers régionaux où le NPD est intervenu».
«Contrairement au Bloc québécois, le NPD privilégie les propositions constructives visant à améliorer la qualité de vie des citoyens», note M. Aubin, dans un communiqué émis lundi.
Ce dernier se dit fier de la performance de son chef, Thomas Mulcair, «le seul, dit-il, à fragiliser l'armure-téflon de Stephen Harper dans l'affaire du scandale des dépenses du Sénat». Il ajoute que selon une majorité de Québécois, M. Mulcair ferait le meilleur premier ministre du Canada et que c'est la raison pour laquelle il demeure en tête des politiciens les plus respectés et appréciés au Québec.
Le député de Trois-Rivières assure que le NPD respecte le Québec et qu'il reconnaît la nation québécoise en mettant de l'avant des mesures concrètes pour le démontrer et non en s'opposant systématiquement à tout ce qui vient d'Ottawa.
«Et la liste est longue, soutient-il, en énumérant un série de mesures, comme l'adoption à l'unanimité du projet de loi d'Alexandrine Latendresse sur le bilinguisme des agents du Parlement («que même les bloquistes ont appuyé»), le maintien du Centre maritime de recherche et de sauvetage de Québec, la protection du poids politique du Québec à la Chambre des communes après le redécoupage électoral, la protection du français comme langue de travail dans les entreprises sous juridiction fédérale et l'engagement ferme d'éliminer la réforme conservatrice de l'assurance-emploi et de ramener l'âge de la retraite à 65 ans.»
Le député ajoute la charge menée contre l'élimination du crédit d'impôt pour les Fonds des travailleurs, les propositions du NPD pour améliorer la sécurité ferroviaire à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, et enfin, la défense des citoyens dans le dossier de la pyrrhotite.