De retour du championnat du monde des moins de 17 ans, Anthony Beauvillier a connu un fort voyage, lui qui a engraissé sa fiche offensive avec deux buts et quatre passes lors de ces trois rencontres.

Quatre points sur six pour les Cataractes

Les Cataractes de Shawinigan ont conclu leur périple dans les provinces maritimes samedi avec une victoire par la marque de 4-2 sur les Wildcats de Moncton. Au final, les hommes de Martin Bernard ont récolté quatre points sur une possibilité de six lors de ce voyage, au grand plaisir du pilote qui voit sa troupe s'approcher encore un peu plus d'une place en séries.
Les fins de matchs auront coûté cher aux Cataractes lors de ces trois rencontres puisqu'ils se sont inclinés en surtemps face au Titan d'Acadie-Bathurst et aux Islanders de Charlottetown. En avance 3-0 en début de troisième période, samedi, les Cataractes ont permis aux Wildcats de revenir de l'arrière en marquant deux filets. Mais cette fois, les Shawiniganais ont fermé la porte.
«Dans les deux premiers matchs, nous avons paniqué sur certaines phases du jeu et nous avons échappé l'avance, a expliqué Bernard. Mais contre les Wildcats, nous avons su finir le travail. Nous n'avons presque pas donné de chances de marquer, même si Moncton a une bonne profondeur à l'attaque.»
De retour du championnat du monde des moins de 17 ans, Anthony Beauvillier a connu un fort voyage, lui qui a engraissé sa fiche offensive avec deux buts et quatre passes lors de ces trois rencontres. Il a été jumelé à Félix-Antoine Bergeron, qui effectuait un retour à la compétition après deux mois et demi d'absence à la suite d'une commotion cérébrale. Ce nouveau partenariat a souri aux Cataractes.
«Anthony a beaucoup progressé depuis son arrivée et a su s'adapter. Maintenant qu'il est de retour du championnat du monde, il est en pleine confiance. Il a aussi développé une belle complicité avec Bergeron. C'est très intéressant», a analysé Bernard.
Acquis lors de la période de transaction, Gabriel Slight a lui aussi bien fait en récoltant un point dans chacune de ses sorties en plus de se signaler physiquement. L'entraîneur-chef a aussi souligné le travail d'un autre de ses duos, celui de Jérémy Auger et Alexis D'Aoust.
Les Cataractes se retrouvent maintenant à cinq points d'une place en séries éliminatoires à la suite de ce périple de trois rencontres. Ils détiennent un match en main sur Sherbrooke, qui occupe le 16e et dernier rang donnant accès au tournoi printanier. «Les gars sont contents, surtout lorsque l'on pense qu'il y a un mois et demi, personne ne nous voyait là, a rappelé le chef d'orchestre. Il y a un paquet de choses que nous avons bien fait lors de ce voyage. L'équipe a progressé et j'ai vu beaucoup de positif», a conclu Bernard.