Pyrrhotite: les candidats s'engagent... à défendre le dossier

Les candidats régionaux aux élections provinciales du 7 avril se sont montrés sensibles aux revendications de la Coalition Proprio-Béton, mercredi.
Du côté du Parti libéral, «on considère que les demandes sont très raisonnables», indique le candidat dans la circonscription de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard.
«Je ne peux pas prendre, aujourd'hui, l'engagement des montants, mais ce que je prends comme engagement, c'est de défendre le dossier à Québec avec le Parti libéral», dit-il.
Du côté du Parti québécois, les candidats ont déclaré qu'ils allaient continuer à défendre les victimes de la pyrrhotite.
La Coalition souhaite que le gouvernement péquiste s'engage, avant l'élection, à mettre de côté ces 45 millions $.
«On leur a dit qu'on continuerait à faire le débat, qu'on ne peut pas s'engager ce matin là-dessus, à l'aveugle, parce qu'il nous manque encore énormément de données», il faut laisser le Société d'habitation du Québec terminer son travail d'analyse avant, a indiqué Noëlla Champagne, candidate dans Champlain.