Le gouvernement fédéral reste sourd aux demandes des victimes de la pyrrhotite.

Pyrrhotite: fin de non recevoir de la part d'Ottawa

La marche de solidarité pour les victimes de la pyrrhotite achevait à peine, samedi, que le gouvernement du Canada faisait parvenir au Nouvelliste un communiqué de presse rappelant brièvement sa position dans le dossier, ajoutant du même souffle qu'aucun député n'était disponible pour commenter cette position.
Par le biais du porte-parole du ministre d'État (Sciences et technologie), Scott French, le gouvernement rappelle que les «codes modèles nationaux de construction relèvent d'un comité indépendant de spécialistes de l'industrie, et non du gouvernement fédéral». Ainsi, il revient aux provinces, et non à Ottawa, de moduler ces codes, voire d'en rédiger de nouveaux.
«Nous maintenons que le problème de la pyrrhotite relève de la compétence provinciale et que l'agence appropriée à qui adresser cette situation demeure la Société d'habitation du Québec», conclut M. French.