Luc Trudel

Priorité à l'assainissement des eaux usées pour Trudel

L'assainissement des eaux usées du secteur Lac-à-la-Tortue se retrouve au coeur des priorités de Luc Trudel, candidat dans la circonscription de Saint-Maurice. Le député sortant du Parti québécois a fait part de ses intentions, mercredi, à l'occasion d'une rencontre avec le maire de Shawinigan, Michel Angers.
M. Trudel souligne que le gouvernement provincial devait d'abord se charger du dossier de l'eau potable à Shawinigan avant de pouvoir concrétiser celui du secteur Lac-à-la-Tortue. «Les gens ont accepté de me faire confiance. Maintenant, le dossier de l'eau potable est réglé alors on va s'attaquer à la réalisation de cet important dossier dans les semaines suivant l'élection», promet-il.
Cet engagement tombe à point pour M. Angers qui avait fait de ce dossier une priorité dans sa liste d'épicerie à l'intention des candidats à l'élection provinciale. La dernière évaluation de ce projet avait été fixée à quelque 55,1 millions $. En 2007, ce même projet avait été évalué à 17,6 millions $.
Le député sortant n'hésite d'ailleurs pas à lancer une petite pointe vers le Parti libéral en lien avec ce sujet.
«C'est un dossier qui a traîné en longueur sous le régime libéral», note-t-il avant d'écorcher l'actuel candidat du PLQ dans Saint-Maurice, Pierre Giguère.
«Il était président de la commission d'environnement (alors qu'il était conseiller municipal à Shawinigan) et proposait études par-dessus études alors qu'on en avait soupé des études à Lac-à-la-Tortue. Maintenant, la bonne chimie entre les partenaires va nous permettre de faire avancer le dossier dans la bonne direction.»
Par ailleurs, le député sortant souligne avoir obtenu l'appui de l'Association pour la protection du lac à la Tortue.
Outre le projet de ce secteur de Shawinigan, M. Trudel compte se charger des dossiers de réfection de l'avenue de la Station, en remplaçant notamment de nombreuses conduites désuètes, ce qui permettra «de diminuer la facture des contribuables».
Parmi les autres priorités du député péquiste sortant, on retrouve l'assainissement des eaux à Saint-Boniface, le projet de garage municipal à Notre-Dame-du-Mont-Carmel ainsi que l'entretien et la réfection du chemin Saint-François à Saint-Mathieu-du-Parc.
«Dans les 10 dernières années, le comté de Saint-Maurice n'a pas été très gâté alors on a beaucoup de rattrapage à faire», insiste M. Trudel.