Michel Béland et Robert Pilotte ont lancé cette semaine le coffret Artisan de notre histoire, qui regroupe trois DVD sur la connaissance et l'habileté du premier.

Pour que la mémoire et le savoir ne sombrent pas dans l'oubli

Comme l'ont fait avant lui son grand-père et son arrière-grand-père, Michel Béland est un artisan du bois, à l'ancienne: sans outil mécanique ou électrique. Il manie sciotte, hache et couteaux de bois. Son attention est portée vers les maisons en bois rond, les canots d'écorce, et même de vieilles «autoneiges» Bombardier qu'il restaure.
«L'idée est de mettre en mémoire toute l'histoire de mes ancêtres qui construisaient des canots d'écorce. Ils étaient un peu des Indiens blancs qui vivaient dans le bois et qui avaient l'autonomie des gens de bois. Je me disais que le savoir de ce temps-là allait se perdre. Mais Robert Pilotte - le réalisateur du coffret - m'a dit: "Tu n'as pas le droit de laisser ça dans le tiroir d'un bureau.''
C'est de là qu'a germé l'idée de produire Artisan de notre histoire, un coffret de trois DVD, un par centre d'intérêt de M. Béland.
Le dernier canot d'écorce porte sur la construction d'un canot de 13 pieds à partir d'une seule écorce. Le tout selon une technique artisanale, rudimentaire, «comme c'était fait il y a 500 ans par les Indiens», souligne-t-il.
Dans Le bonhomme des neiges, il rénove de vieilles autoneiges Bombardier. Il en a 17. «Michel est le seul au monde à détenir toute la collection des autoneiges de Bombardier. Même le musée à Valcourt n'a pas une telle collection», confie M. Pilotte.
Puis, MM. Béland et Pilotte ont convenu de faire un troisième DVD, Ma cabane au Canada, dans lequel le premier bâtit tout seul une maison en bois rond avec les moyens du bord.
Si on doit à Frédéric Bach L'Homme qui plantait des arbres, Michel Béland nous propose, à sa façon, «l'homme qui transforme l'arbre».