Ordivert prend de l'expansion

Décidément, 2015 semble être l'année de l'entreprise Ordivert de Trois-Rivières. Fraîchement récompensés lors du dernier gala Radisson, les nouveaux propriétaires Christian Gélinas et Joël Gallant s'apprêtent à ouvrir une première succursale jeudi à Victoriaville. Et cinq autres ouvertures devraient suivre «d'ici la rentrée scolaire» dans le secteur madelinois, à Shawinigan, Joliette, Drummondville et Sherbrooke.
«Et une douzaine de magasins achètent nos équipements remis à neuf», explique M. Gallant qui, en plus de veiller au déploiement des points de vente et du réseau de distribution, évoque la campagne de recyclage intelligent et la revente en ligne «par le biais de notre e-boutique».
Car si Ordivert est d'abord une bannière de vente au détail de matériel informatique, c'est aussi du recyclage informatique intelligent, de la revalorisation de pièces informatiques, de la remise à neuf d'appareils informatiques, de la vente commerciale et institutionnelle, de la vente à des distributeurs nationaux ainsi qu'un service de techniciens spécialisés en réparation de toutes sortes.
«Nous sommes la seule entreprise au Québec qui a une approche 360 degrés du domaine informatique», soutiennent les dirigeants. Selon eux, leur programme de recyclage «unique et simple» assure à la clientèle une tranquillité d'esprit concernant le traitement de leurs données, mais aussi, des matières récupérées.
«Notre expertise nous permet de donner une deuxième vie à une panoplie de pièces possédant encore une durée de vie utile. Notre usine remet à neuf de grands lots d'ordinateurs récents et performants qui sont garantis un an pièces et main-d'oeuvre. Ces ordinateurs sont destinés à la revente», expliquent-ils en conclusion.