Arianna Fontana, Lucia Peretti, Martina Valcepina et Elena Viviani ont procuré à l'Italie sa troisième médaille des Jeux de Sotchi en courte piste en remportant le bronze lors de la finale du relais 3000m féminin mardi.

On a le coeur à la fête

Je casse les oreilles de mon entourage avec ça depuis des mois, mais aujourd'hui, mes proches n'ont pas le choix de me donner raison: j'ai toute une équipe de patinage courte piste!
Wow!
Le party lève souvent dans la Maison de l'Italie ces jours-ci et c'est un peu grâce à nous. Notre pays a remporté six médailles depuis l'ouverture des Jeux de Sotchi: de ce nombre, la moitié provient de nos performances en courte piste. Arianna Fontana, la patineuse étoile de mon groupe, revendique le plus haut total de médailles pour une athlète européenne dans cette discipline, autant chez les hommes que du côté des dames. À quelques jours de la fin des compétitions, je ne pense pas que quelqu'un sera en mesure de la battre.
C'est extraordinaire, je n'ai pas d'autres mots. Oubliez notre déception à la suite de la chute de Fonta au relais féminin hier: aussitôt la disqualification des Chinoises confirmée, nous avons tous crié de joie! Mon thérapeute sportif m'a appris, dans les heures suivantes, qu'Arianna avait battu, avec ce cinquième podium, le record d'un athlète italien pour les Jeux olympiques d'hiver.
Elle avait gagné une médaille à Turin, une autre à Vancouver et maintenant, le compteur indique trois à Sotchi. Trois médailles dans les mêmes Olympiades, je n'ai jamais fait ça! La seule chose qui lui manque, c'est l'or.
Comme je l'avais souligné dans la chronique précédente, on a pris les grands moyens pour fêter dignement... et à la manière des Italiens. Les champagnes, du Prosecco et du Magnum, ont coulé à flot! De toute façon, nos prochaines courses n'auront lieu que vendredi.
C'est donc avec le bronze au cou que nous avons passé une autre belle soirée, une troisième pendant laquelle nos filles ont pu monter sur le podium à la Place des médailles.
Nous avons beau être heureux, cette troisième place a un petit goût amer. À mon avis, la Corée du Sud aurait dû être disqualifiée, comme ce fut le cas pour les Chinoises.
Une Coréenne a causé la chute de l'une de nos patineuses en écartant trop les jambes lors du relais. Elle a ainsi bloqué le chemin de Fontana, qui a perdu de précieuses secondes. Ce qui me frustre le plus dans cette histoire, c'est qu'on nous a déjà décerné une pénalité il y a quelques semaines pour le même geste.
Mais comme je le répète, on contrôle ce que nous pouvons contrôler. J'ai aimé l'attitude de mes filles, qui ont attaqué du début jusqu'à la chute.
On aborde les derniers jours des Jeux et la préparation en vue de vendredi avec beaucoup moins de stress. Désormais, tous les bons résultats à venir représenteront un bonus pour nous. Pour l'instant, j'avoue que c'est agréable de devancer le Canada pour le nombre de médailles!
Propos recueillis par
Louis-Simon Gauthier