L'accès à l'île Saint-Quentin sera désormais plus facile, avec une grille tarifaire simplifiée et des tarifs réduits, dont la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans.

Nouveaux tarifs à l'île Saint-Quentin

La Corporation de développement de l'île Saint-Quentin passe de la parole aux actes, elle qui annonçait récemment avoir effectué un grand virage pour redonner une nouvelle vie à ce parc municipal unique au Québec.
La grille tarifaire de l'île Saint-Quentin a été modifiée lundi soir, par l'adoption d'un règlement du conseil municipal, simplifiant la vie des usagers et misant davantage sur des tarifs qui encourageront les familles à s'y rendre.
D'abord, changement majeur sur cette grille tarifaire, l'entrée à l'île Saint-Quentin sera désormais gratuite pour les 12 ans et moins, qui devaient autrefois payer 1,50 $. Les 13 à 17 ans devront débourser 3 $ et les 18 ans et plus verront le tarif journalier passer à 5 $. Il n'existera plus de laissez-passer estival ou hivernal, et ces accès seront remplacés par des cartes annuelles qui seront au même tarif ou moins chères. 
En effet, le laissez-passer annuel devient gratuit pour les 12 ans et moins, qui déboursaient autrefois 45 $ pour l'année. Les 13 à 54 ans débourseront 55 $ annuellement et les 55 ans et plus, 45 $, des tarifs qui demeurent inchangés.
La carte familiale annuelle, quant à elle, passe de 85 $ à 80 $, une réduction de 5 $. La corporation mettra aussi en place un tarif spécial pour les organismes qui souhaitent tenir des activités à l'île quelques fois par semaine, selon des horaires réguliers.
Voitures: fini les frais
Il ne sera plus question de payer un prix spécial lorsqu'on se rend à l'île en voiture. Auparavant, en plus du tarif journalier à défrayer à l'entrée, les usagers qui arrivaient en voiture devaient débourser 3 $ de plus, un tarif qui est désormais aboli.
Seule exception au tableau, lors d'événements spéciaux, comme la course Milpat ou la Classique de canots de la Mauricie, afin de gérer le volume de véhicules générés par ces activités, un tarif journalier de 5 $ par véhicule sera exigé, mais comprendra aussi l'entrée des usagers qui seront à bord du véhicule et qui souhaitent venir assister à l'activité.
Par ces changements, la corporation dit vouloir miser sur les familles, mais également sur la rapidité et l'efficacité à l'entrée de l'île, tant pour les usagers que pour les employés. Elle fait le pari, du même coup, qu'en réduisant ainsi ses tarifs, elle augmentera l'achalandage permettant de compenser une certaine perte monétaire liée à la nouvelle tarification afin de continuer d'offrir ses services et même de les bonifier.
«Par le passé, pour une famille ça pouvait devenir assez dispendieux si on arrivait là avec les enfants, la voiture et tout. Nous sommes confiants que les gens vont accueillir favorablement ces nouveaux tarifs et que l'achalandage sera au rendez-vous», explique le président de la corporation, le conseiller André Noël.
Ce dernier signale qu'un travail colossal a été réalisé pour en arriver à cette nouvelle grille tarifaire. «Nous avons étudié ce qui se fait ailleurs au Québec dans des parcs d'envergure semblable, et nous ne sommes pas gênés du tout de présenter ces nouveaux tarifs. On se retrouve facilement dans la moyenne inférieure. On pense que tout ça va nous permettre d'augmenter la qualité des activités et l'offre de service de l'île Saint-Quentin», ajoute M. Noël.