Mékinac regorge de beautés méconnues.

Mékinac, beauté indomptée!

On ne saurait dire pourquoi exactement, mais on a vraiment l'impression que la Mauricie, la vraie, l'authentique, celle de Anne Stillman McCormick, débute sur la route panoramique de La Tuque. Est-ce à cause de la rivière qui s'y fait particulièrement séduisante maintenant que les voiles blanches ont remplacé le bois flottant? Des parois rocheuses spectaculaires qui guident fermement la 155? Ou des austères conifères qui renaissent sur les sommets des Laurentides? Sais pas. Mais même l'air qu'on respire à partir des Grandes-Piles est différent. Frais et épicé, il ragaillardit et donne envie de prendre la nature à bras-le-corps. Amenez-en des rapides, des montagnes et des forêts! Même pas peur des ours!
Envie de passer à l'action? Direction Centre d'aventure Mattawin (Trois-Rives), récipiendaire de la médaille d'or du 26e Gala annuel national des Grands Prix du tourisme. Au programme du jour, rafting, kayak, hydroluge et même canyoning. Explosion d'adrénaline garantie! On en revient avec un égo surdimensionné.
C'est que dans Mékinac, le visiteur devient plus grand que nature. Il faut avoir vu le panorama du belvédère du lac des Îles, un des 2000 lacs de la région de Mékinac, pour prendre l'exacte mesure de ce paradis du plein air. Vous en aurez une petite faiblesse aux genoux tant c'est spectaculaire. Devant vos yeux se déploie le fantasme du touriste parisien, la Mauricie d'autrefois, intacte, celle des Atikamekws. Breathtaking! En Grèce, ce genre d'endroit est sacré et on y édifie un temple à une déesse pour le protéger siècle après siècle. Ici, on le confie à un organisme sans but lucratif.
Pour ce rendre à ce lieu mythique, il faut d'abord rouler jusqu'à Grandes-Piles, puis emprunter la route 159 en direction du lac Clair, pour ensuite tourner sur le chemin du Lac des Îles, direction, Aire Nature Grandes-Piles (Réserve de biodiversité lac Clair). Vous voilà rendu au royaume protégé de la grenouille des marais et de l'herpétofaune. Nooooooon, ce n'est pas le nom du monstre du lac Clair, mais le terme général qui désigne la famille des reptiles. Le lac Clair est aussi sans doute le seul endroit connu où un huard traumatisé annonce de son cri l'arrivée de tous les hydravions. Parole! Ça ne s'invente pas une histoire pareille.
Mais laissons les paysages pour parler cheval. Depuis quelques années, Mékinac séduit et attire les amateurs de chevaux. Selles classique et western s'y côtoient en bon voisinage. Parc équestre, ranchs, écuries, écoles, sentiers et même haltes équestres (c'est ça, comme des haltes routières) se sont installés un peu partout, particulièrement dans les régions de Hérouxville, Sainte-Thècle et de Saint-Tite, donnant au paysage un petit côté country indéniable. De juin jusqu'au festival western de Saint-Tite en septembre, on peut assister, (souvent gratuitement), ou participer à des événements équestres dans toute la région.
À Saint-Tite, ville qui assume son petit côté givré country, on rencontre des cow-boys à longueur d'année. Souvent des jeunes qui réinterprètent la mode du Wild West. Chapeau western, oui, mais plus moulé sur la tête, en paille de préférence et un peu taché si possible. Des bottes western, Boulet bien sûr, mais bicolores et aux bouts carrés avec talons plats. Vous en aurez la preuve à la Brasserie À la fût, haut lieu de la bière (médaillée) en Mauricie et qu'aiment fréquenter ces nouveaux cow-boys branchés. Il n'est d'ailleurs pas rare dans la région de Mékinac de voir un restaurant ou un commerce où on a prévu un endroit pour attacher la longe de son cheval.
Si la bière a la cote en Mauricie, des vignobles commencent aussi à apparaître ici et là, dont celui du Clos Sainte-Thècle, sans doute le plus nordique de la Mauricie. Il compte près de 6500 vignes réparties sur environ 3 hectares et dont on fait des vins rouges, blancs et rosés... gelée de vin en prime. Et tant qu'à être à Sainte-Thècle et dans les choses parfumées, poussez donc une petite pointe jusque chez Belle à croquer. En entrant dans le pavillon gris au toit rose de Valérie Buist vous aurez l'impression de vous retrouver dans une confiserie alors qu'il s'agit d'une savonnerie artisanale, où on produit également fleurs comestibles et fines herbes. Votre nez vous remerciera.
Notre coup de coeur dans Mékinac concerne non pas un endroit mais un événement à venir. Pour souligner le 45e anniversaire du Festival western de Saint-Tite, ses responsables se sont mis en tête de battre le record Guinness de danse en ligne. Le record en vigueur actuellement est a été établi par 2354 personnes sur une seule ligne, le 14 juin 2008 à Audru en Estonie. Participer à ce projet de fou qui aura lieu dans les rues de la ville le 9 septembre, à 11 h, est très simple . Il suffit de s'inscrire en allant sur le site Internet du festival et de suivre les 5 étapes d'inscription. L'objectif est de 5000 danseurs! On peut apprendre la chorégraphie (32 comptes sur 2 murs) de catégorie débutant-intermédiaire, en visionnant une vidéo en ligne. Andrée Watters animera le tout car on dansera sur sa chanson One day. Un événement qui promet d'être très amusant et dont on parlera partout au pays. Il ne tient qu'à vous d'en être avec vos amis, votre famille ou vos collègues de travail.
Incontournable
Centre aventure Mattawin. Pour l'aventure, justement.
Plus belle vue
Sur le quai de Grandes-Piles, le Saint-Maurice liberté retrouvée.
Une petite bière
Brasserie À la fût, rue Notre-Dame à Saint-Tite, haut lieu du country sans complexe.
Découvrir le terroir
À la Maison Mékinac, boul. Saint-Joseph, à Saint-Tite. Tout y est.
Avec bébé
Parc Saint-Jean à Sainte-Thècle. On adore les balançoires géantes.
Une page d'histoire
Le Village forestier à Grandes-Piles et son expérience On monte au camp.
Fait de leurs blanches mains
La savonnerie Belle à croquer, chemin Saint-Michel Nord à Sainte-Thècle. On en mangerait!
Pour une saucette
La plage du Lac-aux-Sables, un classique familial.
En bicyclette
Il faut passer dans le pont couvert de Saint-Séverin
Un bon pain
Boulangerie Germain, Sainte-Thècle. On y utilise de vieilles recettes authentiques.
Une crème glacée
Au Tournesol, rue St-Pierre à Saint-Thècle (c'est unanime).
Un petit vin blanc
Sur la terrasse du resto Les copains d'abord, 1re Avenue à Grandes-Piles.
Une Galerie d'art
Le centre de création Mékin'art, rue Saint-Alphonse, Lac-aux-Sables.