Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Martel veut débattre avec Lachapelle

Le député caquiste sortant de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, en fait une question de principe: la candidate d'Option nationale, Marjolaine Lachapelle, écartée du débat de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec, doit être considérée au même titre que les autres candidats du Parti québécois, de Québec Solidaire, du Parti libéral et de la Coalition avenir Québec.
Marjolaine Lachapelle, candidate pour Option nationale dans Nicolet-Bécancour.
Dans une lettre qu'il a fait parvenir à Mme Lachapelle, M. Martel écrit qu'il est d'accord avec la position qu'elle a exprimée au sujet de son exclusion du débat du 2 avril. Il ajoute que, bien qu'il comprenne les principes qui ont été appliqués par la chambre pour le choix des participants à ce débat, il croit qu'il aurait fallu tenir compte de la situation particulière de la circonscription qui a accordé plus de 25 % d'appui au candidat d'Option nationale lors de la dernière élection.
«Pour moi, c'est d'abord une question de respect pour les électeurs qui ont voté pour Option nationale. Je pense également que la démocratie sortira gagnante si vous avez la possibilité de vous exprimer et de débattre de vos idées lors de ce rendez-vous du 2 avril prochain», écrit M. Martel.