L'OSTR est en nomination pour un prix Juno avec l'album Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle.

L'OSTR en nomination pour un prix Juno

La création Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle, de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, continue de se distinguer dans le circuit des récompenses annuelles. Après avoir mérité des Prix Opus et Arts Excellence pour sa version concert, c'est au tour de l'album qui a été tiré de l'oeuvre de se retrouver finaliste pour un prix Juno.
Les trophées Juno couronnent les productions musicales canadiennes dans tous les genres, un peu comme le font les Grammy aux États-Unis. Le disque Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle figure aux nominations de la catégorie «Album classique de l'année: performance vocale ou chorale».
L'OSTR partage la liste des nominations dans ce volet avec des enregistrements d'oeuvres de Berlioz, de Ravel et de Handel, entre autres. Le Pacific Baroque Orchestra, le Vancouver Chamber Choir, le Manitoba Chamber Orchestra et le Group of 27 de Toronto sont les orchestres en «compétition» avec l'OSTR.
Rappelons que cette production créée à la salle J.-Antonio-Thompson le 11 novembre 2012 mettait en scène les textes de Michel Tremblay, la musique d'André Gagnon et la voix de la contralto Marie-Nicole Lemieux, sous la baguette du chef Jacques Lacombe. La suite orchestrale a été enregistrée au studio de Radio-Canada à Montréal quelques jours après le concert.
Le concert a récemment été désigné «Concert de l'année - régions» au gala des prix Opus, organisé par le Conseil québécois de la musique. Il avait aussi reçu le prix de l'«Initiative culturelle» au gala Arts Excellence de Culture Mauricie l'automne dernier.
Le gala télévisé des Juno se tiendra le 30 mars à Winnipeg. Notons que Lettres de Madame Roy à sa fille est le neuvième enregistrement de l'OSTR depuis 1990, et le quatrième sous la direction de Jacques Lacombe.
Une autre nomination pour Sonia Johnson
Par ailleurs, la chanteuse originaire de Saint-Alexis-des-Monts, Sonia Johnson, se retrouve en nomination dans la catégorie Album jazz vocal de l'année pour Triades, album auquel ont participé aussi Charles Biddle Jr et Annie Poulain.
Sonia Johnson avait obtenu une nomination et avait gagné les honneurs dans la même catégorie en 1992, cette fois pour son propre album intitulé Le carré de nos amours.