Local-Trotter permet de découvrir Trois-Rivières.

Local-trotter à Trois-Rivières

L'application iPhone Local-trotter Québec est en fonction depuis dimanche à Trois-Rivières. Elle utilise la géolocalisation pour proposer, tant aux Trifluviens qu'aux visiteurs, une façon techno et originale d'en apprendre sur une trentaine d'endroits répartis dans la ville. Ce concept a été mis au point par un jeune homme originaire de Strasbourg qui a vécu 3 ans et demi au Québec.
Les objectifs de l'application sont: susciter l'intérêt concernant le patrimoine local (histoire, architecture, culture, arts), mettre en avant les ressources locales, et faire sortir l'utilisateur de chez lui.
Dans un premier temps, on télécharge Local-trotter Québec à partir d'iTunes. Une fois cette étape franchie, les guêtes - c'est ainsi qu'on appelle les attraits proposés - touchant Trois-Rivières nous sont présentés automatiquement par géolocalisation; elles sont marquées d'une croix symbolique sur le sol (qui peut être recouvert de neige en hiver).
Il faut être sur place, car on ne peut pas utiliser cette application à distance. Sa particularité repose sur son contenu inusité ou insolite qu'il renferme, et sur un jeu, si l'on veut; s'en suivent des bagdes et des POI (points d'intérêt).
L'instigateur de Local-trotter a contacté Tourisme Trois-Rivières pour s'enquérir de l'intérêt pour son produit.
«On l'a reçu. On lui a préparé un programme. On l'a outillé et on lui a fourni de l'information plus historique pour qu'il puisse chercher des faits intéressants, voire du matériel un peu plus original, plus ludique, anecdotique», fait savoir Laurie Neault, agente de promotion à Tourisme Trois-Rivières.
Pour l'instant, l'application, en français et en anglais, n'est disponible que sur iPhone; la version androïde devrait arriver d'ici la fin de 2014. «Mais il y a des projets de traduction dans d'autres langues», conclut Mme Neault.
On retrouve aussi Local-Trotter au Parc national de la Mauricie.